ActualitésPNHSécurité
A la Une

Tué après 8 mois de service, les funérailles du policier Elgo Saint-Juste chantées à Port-au-Prince

Les funérailles de l’Agent-1, Elgo Saint Juste, issu des rangs de la 31ème promotion de la police nationale d’Haïti (PNH), âgé de 31 ans, ont été chantées, ce vendredi 15 juillet, 3n l’Église Baptiste du Tabernacle, sise à l’avenue Christophe.

À cette cérémonie d’hommage à la mémoire de ce jeune policier, qui avait seulement 8 mois de service au sein de la PNH, le directeur du personnel et le Commissaire Divisionnaire Jean Maurest ÉTIENNE, à la tête d’une délégation composée, entre autres, de plusieurs cadres de l’institution, des membres de la coordination de presse et des relations publiques, de la fanfare de la PNH, ont assisté aux obsèques de ce jeune gardien de la paix, selon des informations fournies par la PNH.

Les autorités policières vont plus loin pour faire savoir que la cérémonie funéraire s’est déroulée dans un climat rempli d’amertume et d’affliction, où des proches et collègues de travail étaient venus exprimer leur attachement et leur respect à l’égard de ce jeune policier, lâchement abattu par des bandits armés.

Cependant, il faut rappeler que le policier Elgo Saint-Juste a été tué par des bandits armés le 26 juin dernier lors d’une fusillade perpétrée contre le véhicule de patrouille à bord duquel il se trouvait sur la route de Bourdon.

Parallèlement, dans cette même lignée, le Commandant en chef a.i de la Police Nationale, Frantz ELBÉ, a adressé ses sincères condoléances à la famille du Commissaire Divisionnaire Allan Serge JOLICOEUR, directeur départemental de l’Ouest-1, éplorée par la perte de sa mère GEORGES Anne, dont les funérailles ont eu lieu également ce matin à la Paroisse Saint-Louis Roi de France.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page