ActualitésDiplomatie
A la Une

Pamela Anne White: « Haïti est un État en faillite »

L’ancienne Ambassadrice américaine en Haïti, Pamela Anne White, dans un message publié le 29 septembre 2022, dresse un tableau sombre de la situation générale du pays. Selon la diplomatie, « Haïti est un État en faillite », soulignant qu’il n’y a pas de gouvernement légitime, pas de système judiciaire, pas de parlement et la police est incapable de contrer les actions des gangs qui contrôlent la Capitale à plus de 60%.

« Haïti à la croisée des chemins: réponses de la société civile pour une solution dirigée par les Haïtiens », tel est le titre d’un message publié le 29 septembre 2022, par l’ancienne Ambassadrice américaine en Haïti, Pamela Anne White.

À travers ce message, la diplomate dresse un tableau sombre de la situation générale du pays.

Pamela Anne White dit avoir tout vu en Haïti lors de son passage en tant que diplomate. La corruption, la guerre des gangs, des manifestations dans les rues et des violences contre des civils innocents. « Je n’ai jamais vu de tel que l’effondrement total de la civilité qui caractérise la situation actuelle en Haïti », écrit la diplomate.

« J’ai passé quarante ans à travailler comme diplomate à travers le monde, mais il est temps de jeter les gants et d’arrêter de prétendre que la diplomatie normale fonctionnera en Haïti. Comme tout le monde sait qui se soucie de du peuple haïtien, Haïti est un État en faillite », poursuit Madame White.

La diplomate dresse une liste des cas d’enlèvement et d’assassinat enregistrés dans le pays pendant ces derniers temps. Elle souligne qu’il est urgent d’aborder la situation sécuritaire du pays avant toute chose et former les policiers pour qu’ils soient plus performents.

Elle préconise une solution durable en faveur d’Haïti en passant par la participation du peuple haïtien. Mais tout ne sera possible que par la résolution du problème de sécurité qui ronge la Nation.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page