Non classifié(e)

Non à la résignation,oui au désir de bâtir l’avenir en commun, c’est le cri de Dominique Jean-Baptiste!

Texte soumis par Dominique Jean-Baptiste à la rédaction de FCN

C’est un secret de polichinelle. Suite au rejet à maintes reprises de certaines personnalités bien trempées au profit de certains ignares, tout le monde voit l’absurdité sur laquelle nos choix débouchent. Mais, il ne faut pas larmoyer, encore moins refluer à la résignation qui, sans la moindre analyse, est notre première ennemie.

N’aie pas peur d’affronter les obstacles. Il faut se livrer à la lutte, mettre la main dans la patte afin de battre à plate couture ceux qui empêchent l’épanouissement de ta vie pleinement. Ils sont reconnus pour être de vrais insouciants et inconscients. Si tu n’agis contre eux, ces gens te sembleraient une bonne moitié.

Nécessaire est-il de mettre l’ennemi en déroute et le tailler en pièce. Il s’agit ici de la défense de ton avenir et celui des générations futures. Il faut te battre pour le respect de tes droits. Tu as le droit à l’éducation, au soin de santé, aux loisirs et j’en passe.

Certe, la société est arrivée dans une situation d’impasse. Mais, ne les laisse pas te chiffonner la vie. Ne les laissent pas pourrir ta vie. Dis-les que tu as le droit de vivre.

Néanmoins, tu as des actions à poser. Change ton comportement passif. Aie le désir de bâtir l’avenir en commun. Anime-toi de la volonté et inscrit tes pulsions dans une démarche participative et une approche de proximité. Entreprends des actions communautaires pour sortir de la résignation.

Dominique Jean-Baptiste

Camp-Perrinois

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page