EducationFormation
A la Une

L’UPBAS vient de mettre sur le marché de l’emploi sa première cohorte d’étudiants

L’Université publique du bas-Artibonite à Saint-Marc (UPBAS) a procédé le mardi 12 avril 2022, à la graduation de sa première cohorte d’étudiants. Lors d’une cérémonie tenue au Paradis parc de Bois-neuf, localité de la commune de Saint-Marc, pour accueillir les nouveaux gradués de la première promotion de l’UPBAS, baptisée « Dumarsais Estimé », 172 récipiendaires ont reçu leurs parchemins en sciences juridiques, sciences administratives et en sciences de l’éducation.

Après un long cycle d’études, l’Université publique du bas-Artibonite à Saint-Marc (UPBAS) a mis ses étudiants sortants à l’honneur en organisant le mardi 12 avril 2022, une cérémonie de collation pour les permettre d’intégrer le monde professionnel (la vie active). Cette cérémonie qui a été égayée par la présence de plusieurs sommités du département de l’Artibonite et de la commune de Saint-Marc s’est déroulée en deux étapes dans la Cité Nissage Saget.

Dans un premier temps, une messe a été célébrée dans la Cathédrale de Saint-Marc par le révérend-père Watson Louis. Cette partie religieuse qui a duré plus de 60 minutes a été l’occasion pour le prêtre catholique de prodiguer des conseils salutaires aux récipiendaires. « Chers récipiendaires armez-vous du courage, de la conscience et de la bonne volonté partout où vous serez appelés dans la vie professionnelle.  ». Par ailleurs, père Watson Louis qui a servi l’UPBAS a titre de professeur durant les années antérieures n’a pas cessé de féliciter les étudiants pour leur courage qui, malgré les moments difficiles qu’a connu l’UPBAS, ont pu résister pour poursuivre et boucler ce cycle d’études supérieures.

Toujours dans son homélie, le natif de Saint-Marc se dit fatigué de la situation de l’UPBAS et de la commune de Saint-Marc qui jonchent de nombreux défis. En outre, le religieux s’indigne contre le comportement des élus du département de l’Artibonite qui d’après ses déclarations, entrave le bon fonctionnement de l’UPBAS. « Les sénateurs et des députés de l’Artibonite utilisent l’UPBAS à des fins politiques », a dénoncé père Watson Louis tout en demandant à ces élus de renoncer avec ces mauvaises pratiques.

Cérémonie de collation

Après la partie spirituelle, les visiteurs, les gradués et les parents se sont dirigés vers Paradis parc pour prendre part à la 2e partie de la cérémonie qui était riche en émotion. Cette cérémonie de graduation a été l’occasion pour les impétrants et les parents pour enfin voir le fruit de leurs efforts et de leurs sacrifices consentis durant quatre ans d’études supérieures. Aussi, c’était l’occasion pour les gradués formant la promotion « Dumarsais Estimé de recevoir leur parchemin et les honneurs d’une assistance réunie pour rehausser l’éclat de ce moment spécial de leur vie

Toutefois, ces récipiendaires de trois facultés qui étaient au nombre de 172 ont l’honneur d’avoir respectivement comme parrain, l’ex sénateur de l’Artibonite, Youri Latortue et marraine, Madame Marie Josée Lovius Oginé Noel. Dans leurs discours de circonstance, le parrain et la marraine ont encouragé les gradués à toujours suivre le bon chemin et à être le porteur de changement. En outre, ces témoins ont exhorté leurs filleuls à cultiver la droiture et à rester rigoureux dans l’exercice de leur profession, afin d’atteindre des résultats tant souhaités. C’est le cas de l’économiste Etzer Emile (parrain des étudiants sortant en sciences juridiques) qui a saisi de l’occasion pour inviter ses filleuls à poser des actions utiles en faveur de leur communauté respective pour pouvoir arriver à la transformation tant rêvé pour Haïti.

Quant à l’ancien sénateur Youri Latortue, en faisant la genèse de l’UPBAS, a plaidé en faveur de la construction d’un campus pour loger cette université publique en région (UPR) qui, depuis six ans, desservit les jeunes du pays. Comme étant l’un des leaders de ce département, sénateur Latortue a affirmé qu’il a déjà débloqué un fonds pour aider ces nouveaux gradués à rédiger leur mémoire de sortie.

De leurs côtés, les responsables de l’UPBAS, à savoir le doyen de la faculté des sciences administratives et des sciences économiques (FASE), Dr Deus Deronneth, le président de la commission de gestion de l’Université, Dr Wilfrid Azarre, le secrétaire général de l’UPBAS, Dr Prince Neptune ont demandé aux gradués de faire preuve de professionnalisme et d’éthique sur le chemin du travail.

À souligner que, lors de cet évènement, des artistes ont été de la partie pour épater l’assistance avec des prestations spécialement sélectionnés pour la circonstance.

Implantée dans la Cité Nissage Saget en novembre 2016 grâce aux efforts de l’ex ministre de l’Education nationale, Jean Beauvois Dorsonne et du sénateur Youri Lartortue, UPBAS compte à présent 5 facultés dont : la faculté de l’éducation (FSE), celle des sciences administratives et des sciences économiques (FASE), faculté des sciences agronomiques et environnementales (FSAE), faculté des sciences juridiques, politiques et diplomatiques (FSJPD) et enfin la faculté de génie (FG), a venté M. Deronneth.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page