InsécuritéJustice
A la Une

Insécurité au bicentenaire: Le syndicat des huissiers contre la délocalisation des institutions publiques

Le syndicat des huissiers de justice de la République d’Haïti désapprouve la décision du gouvernement de délocaliser des institutions publiques du bicentenaire pour faire face à l’insécurité. Ce geste traduit la faiblesse ou l’irrésponsabilité de l’État, selon le SHJRD’H.

Dans une note rendue public ce vendredi, le syndicat des huissiers de justice de la République d’Haïti (SHJRD’H) dit constater, comme la population haïtienne dans son ensemble, la montée de l’insécurité en Haïti.

Et pour pallier ce phénomène, les autorités comptent délocaliser des institutions publiques du pays comme l’Institut haïtien de statistique et d’informatique (IHSI), la Cour d’appel de Port-au-Prince et même le palais de justice de Port-au-Prince. Selon le SHJRD’H, ces institutions représentent le symbole de l’État.

« Délocaliser les institutions du pays, n’est-il pas un acte attestant la faiblesse ou l’irrésponsabilité de l’État? », se demande le SHJRD’H.

Le syndicat des huissiers de justice de la République d’Haïti (SHJRD’H) exige justice et réparation pour les victimes, tout en exigeant aux autorités compétentes d’adopter des dispositions afin d’éradiquer ce fléau.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page