Non classifié(e)

Haïti/politique: L’ancien sénateur Nenel Cassy qualifie de persécution politique son arrestation

Lors d’une conférence de presse donnée par le secteur démocratique, ce vendredi 22 janvier 2021, l’ancien sénateur Nenel Cassy condamne les actes perpétrés contre lui par gouvernement en place. Selon lui , son arrestation a été commanditée par le président Jovenel Moise, pour mettre fin aux manifestations antigouvernementales.

Selon l’ex sénateur des Nippes, le #1 de la nation aurait fait choix de persécuter les leaders de l’opposition pour leur conviction politique.

L’ opposant au regime affirme avoir eu le témoignage du commissaire du gouvernement de Miragoane lors de son incarcération lui confirmant qu’il a reçu un ultimatum du président de la république où il devait choisir entre l’arrestation du sénateur ou son job de commissare du gouvernement de ce ressort.

L’ancien parlementaire, Nenel Cassy, a témoigné sa gratitude envers la population et l’opposition qui ont tout fait pour obtenir sa libération quelques minutes après son arrestation. « Je ne me laisserai pas intimider par Jovenel Moïse, ses actes montrent sa faiblesse. il doit alors quitter le pouvoir le 7 février 2021.

Par ailleurs, Nenel Cassy dit avoir recu et compris le message des policiers ayant procédé à son arrestation, lors de cette journée de mobilisation à Miragoane. D’apres l’ex senateur, ces policiers lui auraient demandé de rester uni au sein de l’opposition car ils ont la confiance de la population et d’une grande partie de la PNH qui est malheureusement politisée et qui n’attend que le bon moment pour se revolter.

« Ainsi, je vous demande de garder le flambeau de la mobilisation pour en finir avec cette dictature. Nous pouvons le faire et nous allons le faire » a-t-il conclu.

Bencia Célestin/FCN

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page