JusticeFormation
A la Une

Haïti-Lutte Anti-corruption: Une quarantaine de journalistes formés à l’ULCC

Un séminaire de formation s’est déroulé, ce mardi 17 mai, dans les locaux de l’Unité de Lutte Contre la Corruption, au bénéfice des journalistes des médias de la capitale, autour du thème: Infraction de corruption et accès à l’information.

Plusieurs thématiques liées à la notion de corruption ont été abordées lors de cette séance. La presse fait partie intégrante du la stratégie de lutte contre corruption, selon ce qu’on appelle le système national d’intégrité, a fait savoir le directeur général de l’institution, Me Jacques Hans Loudwig Joseph.

Après les propos du DG, le chef de service statistique et de programmation de l’ULCC à présenté l’institution. Gassendy Calice à précisé le rôle, la mission et les limites de l’Unité de Lutte Contre Corruption, pour permettre aux travailleurs de la presse de mieux comprendre leur implication dans le combat contre ce fléau.

Pour le côté pédagogique les avacats membres du service juridique ont bien fait comprendre aux journalistes les différentes infractions de corruption et les peines encourues pour chaque cas.

L’accès aux informations est un élément clé dans l’appréciation de l’apport des journalistes dans la lutte contre la corruption. Mais la divulgation d’informations sensibles peut entraver les enquêtes de l’ULCC, a tenu à préciser maître Katiana Honoré attachée service juridique.

Pour le moment, en plus de la mise sur pied d’un circuit Anti-corruption (CAC), pour faciliter le suivi des enquêtes dans les couloirs de la justice, un avant-projet de loi sur l’accès à l’information est à l’étude. Le service juridique de l’ULCC continue de recevoir des commentaires et suggestions à travers des ateliers spécifiques afin de parfaire le document, soutient maître Honoré. Les journalistes ont été enthousiastes de participer au débat et y apporter leur lumière,dit-elle.

Outiller la presse dans le combat contre la corruption semble être un gage de victoire sur ce fléau. Cependant combien de temps devra encore durer la bataille, puisqu’après une décennies d’action les résultats sont peu satisfaisants et la stratégie nationale de l’ULCC ne s’est pas révélée infaillible vu l’aggravation de la situation actuellement.

FcnHaïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page