Education
A la Une

Haïti: Le Programme national de cantines scolaires atteint 25% des écoliers, selon Djina Guillet Delatour

Selon la Coordonnatrice du Programme national de cantines scolaires (PNCS), Djina Guillet Delatour environ 25% des écoliers sont touchés par le programme. Elle souligne que sous son leadership, le PNCS est représenté sur tout le territoire national.

La Coordonnatrice du Programme national de cantines scolaires (PNCS), Djina Guillet Delatour, se donne un satisfecit de ses réalisations à la tête de l’institution pendant environ un an.

Selon ses dires, elle a pu rendre le PNCS opérationnel sur tout le territoire national. Toutefois, elle souligne que sur environ 4 millions d’écoliers, déjà plus d’1 million sont touchés par le programme, ce qui donne en moyenne 25% des écoliers.

À en croire Madame Delatour, 74% des résultats du PNCS dépendent des partenaires nationaux et internationaux et 26% pour l’institution. Elle informe qu’elle va tout mettre en oeuvre afin d’augmenter le taux de résultat du PNCS. Elle sollicite le support de la population pour gagner cette bataille.

Djina Guillet Delatour souligne en outre, que la livraison de la nourriture dans un établissement scolaire dépend de sa disponibilité. Les problèmes liés à l’insécurité dans le quartier de Martissant ont des conséquences néfastes sur la distribution dans les écoles se trouvant dans le grand Sud.

Par ailleurs, la titulaire du PNCS souligne que la situation de Martissant leur offre la possibilité d’accélérer le processus d’approvisionnement en denrés locaux. Des pourparlers sont en cours avec les autorités étatiques ainsi que les partenaires, informe-t-elle. Elle en a profité pour souligner que le PNCS fait face à des difficultés l’empêchant de s’approvisionner en nourriture pour les écoliers.

Parallèlement, Mme Delatour a félicité le travail de l’unité de lutte contre la corruption ( ULCC) après avoir auditionné hier par le Directeur Général de l’institution, Me Hans Jacques Ludwig Joseph, sur une période d’enquête allant de 2016 à date. » Pour la première fois depuis l’existence du PNCS, on a auditionné un responsable du programme pourtant elle a seulement un an comme coordonnatrice générale, dit elle.

« C’est un bon exemple aujourd’hui, car ULCC peut inviter et additionner n’importe quel responsable étatique sur sa gestion. J’ai reçu l’invitation de la direction générale, j’ai passé l’audition et j’ai remis mon rapport. D’ailleurs, j’aime produire des rapports dans le cadre de mes réalisations partout où je travaille. Alors, comme vous le savez, l’audition est secrète, je ne peux pas dévoiler ce qui a été dit, mais tout a été bien déroulé, » a-t-elle conclu.

En outre, selon les informations dont dispose l’agence en ligne FCNHAÏTI, d’autres personnalités seront auditionnées par ULCC sur leur gestion à la tête du programme.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page