ActualitésCultureEconomie

Haïti/Journée mondiale du tourisme: le GARTH tire la sonnette d’alarme

À l’occasion de la journée mondiale du tourisme en date du 27 septembre 2022, le Groupe d’Appui et de Réflexion sur le Tourisme Haitien (GARTH) a exprimé ses préoccupations et ses inquiétudes face a une conjoncture qui, a-t-il précisé, à travers un communiqué bloque le développement du tourisme haïtien. Il appelle tous les acteurs du secteur touristique de presser les décideurs d’agir en vue de la relance effective des activités touristiques à grande échelle dans le pays.

Le tourisme représente l’un des piliers du développement dans de nombreux pays à travers le monde. Plus près de nous, la République Dominicaine est un exemple frappant.

Confronté à de multiples difficultés d’ordre sécuritaire et sociale, Haïti peine à tirer d’avantages de ce secteur pourvoyeurs d’emplois mais aussi des revenus tant pour des membres de la population que pour le trésor public. Une situation très préoccupante pour le Groupe d’Appui et de Reflexion sur le Tourisme Haïtien (GARTH). Dans un communiqué publié à l’occasion de la journée mondiale du tourisme ce mardi 27 septembre 2022, cette structure a évoqué la nécessité de repenser le tourisme haïtien en conformité avec le thème mondial retenu par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) pour le célébration de ladite journée : « Repenser le tourisme ».

« Le Groupe d’Appui et de Réflexion sur le Tourisme Haïtien (GARTH) à l’occasion de journée mondiale du tourisme, ce 27 septembre 2022, appelle à sauver l’industrie touristique d’Haïti. Le GARTH croit dans le développement économique du pays par l’apport d’un tourisme enraciné dans les valeurs authentiques du terroir. Le thème mondial « repenser le tourisme », proposé par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), tombe son point d’ancrage dans le contexte haïtien », peut-on lire dans la note.

Pour le GARTH, « les crises socio-politiques à répétition dans notre pays exigent un changement de paradigme en vue d’un autre tourisme répondant aux aléas du temps ». En ce sens, il appelle les acteurs indépendants dont les scientifiques à mener des actions en vue du renouveau du tourisme haïtien afin de forcer les décideurs à agir pour le sauvetage du secteur touristique.

JA/FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page