Education
A la Une

Haïti/ Éducation : Une plateforme d’organisations syndicales insatisfaite des actions du ministre Nesmy Manigat 

La plateforme haïtienne des organisations des travailleurs ( euses) en éducation dresse un bilan négatif des sept premiers mois de Nesmy Manigat à la tête du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle. Le ministre ne cesse de poster des photos des rencontres n’ayant rien donné de concrets pour le secteur éducatif, critique le syndicaliste Léonel Pierre.

Depuis son retour en novembre 2021 à la tête du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Nesmy Manigat fait des douze  mesures qu’il avait initiées en 2014 son cheval de bataille. En ce sens, le numéro I du MENFP s’inscrit dans une logique de continuité des actions entreprises lors de son premier passage au sein dudit ministère, fait remarquer le responsable de formation de PHOTE.

Leonel Pierre qualifie de pure démagogie le fameux programme unique constitué de livre unique, bacc unique et de cahier de charge unique. 

S’agissant du livre unique, le dirigeant syndical explique que l’année académique 2021-2022  arrive à terme alors qu’aucun pourparlers n’a été entrepris autour du contenu de cet ouvrage; or, ce manuel devra faire son entrée dans l’école haïtienne à partir de la nouvelle rentrée des classes, souligne-t-il. Le professionnel de l’éducation s’interroge avec beaucoup d’inquiétude sur la mise à exécution de ce projet 

D’un autre côté, Leonel Pierre se montre très critique à l’égard   du ministre Manigat qui, selon lui, prend de manière unilatérale un ensemble de décisions impactant tout le secteur éducatif. 

En ce sens, Il assimile à une démarche pour la consommation de l’opinion les rencontres réalisées, avec grand renfort de photos publiées sur les réseaux sociaux, entre le titulaire du MENFP et les syndicats d’enseignants. 

Il n’est pas trop tard pour bien faire.  En ce sens, La plateforme haïtienne des organisations des travailleurs ( euses) en éducation invite Nesmy Manigat à se ressaisir en vue de définir avec tous les acteurs les mesures visant le redressement du secteur éducatif national. 

Parallèlement, Junior Léo, secrétaire de revendications de la PHOTE, met en garde contre tout changement intéressé au niveau des responsables de lycées de la zone métropolitaine au profit d’autres personnalités bénéficiant d’acointances politiques, de « ti zanmi minis », ceux qui a tout prix veut verser des sommes pour être nommés Directeur de lycée, entre autres.

Haïti/ Éducation : Une plateforme d'organisations syndicales insatisfaite des actions du ministre Nesmy Manigat 
Junior Leo, secrétaire aux revendications PHOTE

Le syndicaliste en profite pour demander au ministre Nesmy Manigat d’adresser la question de disséminement des services du MENFP à travers des locaux éparpillés au niveau de plusieurs communes de la région métropolitaine. Junior Leo, plus loin, demande au ministre de prendre en considération la signature de l’accord entre le MENFP et le syndicat tenant compte des avantages sociaux pour les employés, réajustement de salaire, nominations des contractuels et le cas de plus 70 employés qui n’ont pas eu leur chèque depuis des mois, a-t-il ajouté.

FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page