Non classifié(e)
A la Une

Haïti: Des organisations de femmes dressent un constat d’échec des huit mois d’Ariel Henry à la primature 

Kidnappings, assassinats et augmentation du coût de la vie sont autant d’éléments qui constituent le quotidien du peuple haitien, constatent des organisations de femmes signataires de l’accord du 11 septembre 2021. Ces structures demandent au chef du gouvernement de tout mettre en oeuvre en vue d’adresser les besoins pressants auxquels fait face la population.

En prélude de la commémoration de la journée internationale des droits de la femme, célébrée tous les 8 mars, les organisations de femmes membres du conseil national de la société civile ayitienne( CNSCA), déplorent les conditions dans lesquelles vivent les femmes haitiennes. 

La porte-parole de l’ensemble des organisations de femmes membres du CNSCA, Carline Saintil, critique la passivité du premier ministre Ariel Henry face à la situation socio-économique dégradante du pays. 

La dirigeante d’organisation de femmes demande au chef de gouvernement de prendre les dispositions pour résoudre le problème de l’insécurité et la cherté de la vie.

Dans le meme temps, la féministe invite le chef de la primature à respecter le quota de 30 %  de femmes dans des changements qui seront opérés au sein de l’équipe gouvernementale.

          FCNHAITI 

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page