International
A la Une

Donald Trump doit temoigner sur ses pratiques fiscales

Le 45eme président des Etats-Unis « Jhon Donald Trump » va devoir témoigner dans le cadre de l’enquête civile sur les pratiques fiscales de son groupe. Jeudi dernier un juge new-yorkais a décidé que Donald Trump et deux de ses enfants devaient bien témoigner dans le cadre de cette même enquête sur les pratiques fiscales de son groupe menée par la procureure de l’État de New-York.

La Trump Organization dirigé par l’ex président Donald Trump avoir été soupçonné dans des affaires de finances et fiscales dans la valorisation de ses avoirs, à l’idée d’obtenir des prêts avantageux, dans le but de payer moins d’impôts.

Malheureusement pour l’ex-président américain qui avait tenté de faire annuler cette demande de témoignage de la procureure, qui affirme avoir des « preuves » de fraude fiscale. Après une audience par visioconférence, le juge a rejeté la requête du camp Trump, qui voulait faire annuler la demande de témoignage formulée par la procureure Letitia James.

En conséquence, le juge Arthur Engoron a ordonné au 45ème président américain « Donald Trump » y compris ses deux enfants « Don Junior et Ivanka » de venir déposer les documents rélatifs à ce dossier, dans les 21 jours, à compter de cette décision d’ici le 10 mars prochain.

Dans le cadre de cette enquête ouverte en 2019, la procureure Letitia James, membre du parti démocrate, avait annoncé en janvier « avoir mis au jour des preuves significatives qui laissent penser que l’ex président américain Jhon Donald Trump, et la Trump Organization ont frauduleusement corrompu, valorisé nombre d’actifs », afin d’obtenir des prêts d’une part et de payer moins d’impôts d’autre part.

L’homme d’affaires, âgé de 76 ans, peut cependant encore contester la décision du juge et pourrait, dans tous les cas, choisir de ne pas répondre aux questions de la procureure.

En effet, cette procédure se déroule en parallèle d’une enquête distincte, pénale cette fois et menée par le bureau du procureur de Manhattan, dans laquelle la Trump Organization et son fidèle directeur financier, Allen Weisselberg, ont été inculpés de fraude fiscale. Ils ont plaidé non coupable et le procès doit s’ouvrir mi-2022.

Par Eben-ezer Delice

FCNHAITI avec AFP

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page