Societe
A la Une

Deuxième semaine de tension en Haïti, c’est le chaos total

Ce lundi 19 septembre 2022, la situation a dégénéré dans la capitale et aussi dans les provinced. Haïti est au bord de la paralysie. Manifestations, blocages, pillages… Cette journée a été encore marqué par des scènes de violence également dans la capitale haitienne.

Aux Gonaïves et à Port-de-Paix, des dizaines de personnes ont pillé les locaux de la fondation catholique Caritas, du Programme Alimentaire Mondial (PAM) et ceux d’écoles congreganistes. À Jérémie, c’est le même cadre figure. « Ici, il y a beaucoup de nourritures alors que le peuple meurt de faim, » témoigne un haïtien dans une video circulant sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, la police a pu éviter que d’autres locaux soient totalement saccagés dans divers départements ce lundi, toutefois la situation reste et demeure tendue. De nombreuses ambassades ont déjà fermé leurs portes comme la République dominicaine, pays voisin d’Haïti, la France et le Canada.

La situation dégénère totalement en Haïti. Cest le chaos total. Les grandes villes sont paralysées par des manifestations en réaction à la non subvention gouvernementale du carburant, dans un pays frappé par pauvreté extrême. Alors que le Le premier ministre de facto, Ariel Henry, a soulevé la colère du peuple haitien ce dimanche après avoir pleurniché dans un discours répugnant et très moche, selon plus d’un.

Par Eben-Ezer Delice FCN-Haiti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page