ActualitésSociete
A la Une

Vive tension à Port-au-Prince et dans plusieurs ville de province contre l’insécurité et la vie chère

La situation est très tendue, ce lundi 29 août 2022, sur la route de Bourdon jusquà Musseau, près de la résidence du Premier Ministre Ariel Henry. Des individus foulent le macadam pour exiger au chef du gouvernement son départ à la tête de la primature. Des barricades et des pneus enflammés ont été érigés sur la chaussée.

Des patrouilles policières font le va-et-vient pour faire revenir le calme, à Delmas la route était également bloquée et des chauffeurs ont été obligés de faire demi-tour. Tentative d’incendie des banques, des pompes à essence et d’autres magasins peut on percevoir dans des vidéos circulant sur les réseaux sociaux. Des milliers de personnes sont descendues dans les rues pour dénoncer la cherté de la vie, l’insécurité, et réclamer la démission du Premier ministre Ariel Henry.

Pour manifester leur colère, ils ont dressé des barricades de pneus enflammés sur le tronçon de la route. Les agents de l’ordre tentent de prendre le contrôle en utilisant des bombonnes de gaz lacrymogène et des tirs afin d’évacuer les protestataires. En réaction, ces derniers lancent des pierres et des bouteilles à l’endroit des policiers.

La situation n’était pas différente dans les ville de province, durant cette journée de manifestation dans la commune de Petit-Goave ce lundi, au moins un mort et quatre blessés ont été enregistrés selon les informations fournies par la radio Kiskeya.

Par Eben-Ezer Delice FCN-Haiti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page