ActualitésInsécurité
A la Une

Vive tension à carrefour-Feuilles: la police reprend le contrôle du sous-commissariat, un présumé bandit tué et une arme à feu récupérée

La zone de Carrefour-feuilles, précisément localité « Savann pistach, » connait ce jeudi matin un vent de panique. Les hommes de « Gran Ravin » ont envahi tôt ce jeudi 10 novembre 2022 la zone, attaqué le Sous-commissariat, tire des coup de feu sporadiques en direction d’un backup de la PNH, pris le contrôle de la base de Tije, ancien chef de gang de la zone et incendié des maisons, selons les informations parvenues à la rédaction du journal en ligne Fact Checking News (FCN Haïti). Les forces de l’ordre, accompagnées des blindés, ont repris le contrôle du Sous-commissariat en faisant échec aux bandits envahisseurs qui ont perdu l’un de ses soldats et une arme de grand calibre qui pour l’instant récupérée par la police.

L’insécurité fait rage actuellement à Carrefour-feuilles plus précisément à « Savann pistach ». De rafales d’armes automatiques ont été entendues de très tôt, plusieurs maisons ont été incendiées par ces malfrats et des civils sont sortis blessés au cours de cette attaque perpétrée contre la population de cette localité en vue de contrôler la zone.

Toutefois, les premiers éléments d’informations laissent croire que cette attaque a provoqué une nouvelle vague de déplacement. Car selon un tweet de Nelson CIUS, les habitants de cette localité, sac au dos, ont fuient leurs maisons, en quête d’abris dans des autres endroits de la commune de Port-au-Prince, question pour eux d’échapper aux violences des bandits, qui n’arrêtent pas de faire parler leurs armes depuis environ 4h du matin, en vue de prendre le contrôle du sous-commissariat de Savann pistach.

Mais grâce aux agents de la PNH, accompagnés de trois blindés, les bandits n’arrivent pas à prendre ledit sous-commissariat. Toutefois, ils sont récupérés la zone de Tije, ancien chef de gang de cette localité, qui a été tué, il y a quelques années. Ils ont reparti avec le corps sans vie de l’individu stoppé sous les feux de la police nationale d’Haïti qui continuent d’affronter ces hommes armés de Gran Ravin pour les mettre en déroute et protéger la population, à confirmé Uily Destiné, journaliste à Radio Télé Zénith qui était sur place.

Heureusement, aucune victime dans les rangs de la PNH qui a repris non seulement le contrôle du sous-commissariat mais aussi récupéré le véhicule du backup qui était sous contrôle de ces bandits. Cependant des affrontements se poursuivent entre les agents de l’ordre et les bandits.(1h-00 PM).

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page