Droits humains
A la Une

Violence policière contre des journalistes: Le Collectif Défenseurs Plus exige une enquête de l’Inspection générale de la police

Le Collectif Défenseurs Plus dénonce la mort du journaliste Maxihen Lazard ce mercredi, par des agents de la police, lors de la manifestation des ouvriers du secteur textile. L’organisme de défense des droits humains exige de l’Inspection générale de la police une enquête afin de déterminer l’implication des policiers.

Dans un message publié ce mercredi, le Collectif Défenseur Plus dit avoir appris avec consternation la mort du journaliste reporter Maxihen Lazard, le mercredi 23 février 2022, lors de la manifestation des ouvriers de la sous-traitance pour réclamer un salaire minimum journalier de 1 500 gourdes.

Le Collectif demande à l’Inspection générale de la police nationale d’Haïti (IGPNH) de diligenter une enquête afin de déterminer l’implication des policiers qui devraient assurer la sécurité de cette manifestation publique et légitime.

Défenseur Plus invite le Parquet de Port-au-Prince à mettre l’action publique en mouvement contre toute personne qui serait impliquée dans ce crime et dans d’autres cas de violences au cours de la manifestation. Selon le Collectif Défenseur Plus, plusieurs ouvriers et deux journalistes sont grièvement blessés lors de la manifestation des ouvriers du secteur textile.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page