Religion
A la Une

Trafic illicite d’armes: la CEH dénonce amèrement certains journalistes ternissant l’image de l’église catholique dans cette affaire

La Conférence épiscopale d’Haïti (CEH) dans une nouvelle publication portant la signature de plusieurs évêques et le cardinal Chilby Langlois, a amèrement dénoncé des journalistes qui ternissent l’image de l’église catholique dans le trafic illicite d’armes à feu. Du coup, la CEH se dit condamner les menaces dont victime certains religieux, les bâtiments de l’église ce dernier temps.

Les analyses faites par certains journalistes autour de l’affaire d’armes à feu à Port-de-Paix, impliquant l’église épiscopale d’Haïti suscitent le mécontentement de l’église catholique. Ainsi, dans une note, la Conférence épiscopale d’Haïti (CEH) dit regretter de voir que des journalistes utilisent cette affaire pour ternir l’image de l’église.

Et face aux tractations autour de ce dossier dans les médias, l’eglise catholique a invité à ceux qui essaient de brouiller les pistes de laisser le soin à la justice de faire son travail. « L’église catholique n’est impliquée dans le dossier trafic d’armes et de munitions. Cessez les fuites en avant et de laisser la justice faire la lumière sur ce dossier « , ont recommandé les évêques signataires tout en condamnant tous ceux qui créent des suspicions chez la population sans disposé des informations fiables.

Parallèlement, l’église catholique a exposé ses inquiétudes sur la situation catastrophique du pays et notamment sur les conditions déplorables auxquelles vivent certains haïtiens. Vu le degré de la misère et l’insécurité, la Conférence épiscopale d’Haïti (CEH) a lancé un appel aux dirigeants haïtiens en leur demandant de prendre des dispositions pour améliorer la situation dans le pays, pour que toute la population connaisse un meilleur cadre de vie.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page