Actualités
A la Une

REFAP dénonce un matraquage politique contre Amos Zéphirin

L’organisation dénommée « Regwoupman Fanm Pôtoprens  (REFAP» lève sa voix pour dénoncer un matraquage politique dont le Directeur Général du victime le directeur général du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT), M. Amos Zéphirin est victime, ces derniers moments, dans une note publié le vendredi 6 mai 2022.

Suite à la parution d’une liste portant la fausse signature du DG du MICT, dans laquelle figure les noms de 14 familles selon cette liste seraient impliquées dans le commerce illicite d’armes à feu, REFAP (Regwoupman Fanm Pôtoprens), en tant qu’une structure de la société civile monte au créneau pour prendre la défense du DG Amos Zéphirin, qui d’après la coordonnatrice de REFAP, Viclaine Saint-Felix, est victime d’une machination politique.

Seule voix qui s’élève contre cette campagne visant à salir l’image de M. Zephirin, REFAP en réaction a fait savoir que la signature attribuée au DG Amos Zéphirin, est fausse. Toujours dans son contre-attaque, le leader de REFAP, Viclaine Saint-Felix, ces formes d’accusations qui n’ont rien avoir avec le Directeur Général du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales visent à assassiner son caractère.

Selon la note du REFAP, c’est aussi une campagne d’intoxication entamée en l’encontre du DG Amos Zéphirin par des faussaires et individus mal intentionnés faisant croire que M. Zéphirin a deux résidences. De plus, l’ex ministre de l’intérieur Gonzague Day a pris fonction le 6 Avril ,il la rien a voir avec cette liste

« popilasyon ta renmen gen lis 11 fanmi yo men se premye mins joute, DG Leon Charles, Minis jistis Vincent ak manb CNDRR yo ki pou pran responsabilite yo bay non moun yo san traktasyon pou ede peyi a. REFAP kanpe bò kote direktè Amos Zephirin nan moman difisil sa kote lap pran tout kalite aktak nan men yon ansanm endividi, lit-on dans la note. »

Cependant, pour REFAP, cette machination politique est l’œuvre des politiques qui voudraient occuper ce poste. Ces derniers dit-elle, cherchent par tous les moyens à déstabiliser M. Zéphirin, citoyen honnête, qui met ses connaissances et savoirs au service de la population haïtienne. En dernier lieu, la tête pensante de REFAP demande au DG de ne pas se laisser intimider par quiconque car le pays a besoin de ses expériences et compétences.

FCN Haiti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page