ActualitésSociete

RANAMSAP demande au Dr Ariel Henry de prendre au sérieux les revendications de la population

Trois semaines de protestations populaires contre les conditions infrahumaines et inacceptables de citoyens-nnes du pays, le gouvernement n’a rien fait pour calmer la fureur des populations en colère dans les 10 départements du pays qui exigent encore aux dirigeants le retrait des ajustements de prix du carburant, la réponse aux besoins primaires des familles, la solution à la crise et l’accompagnement des commerçants-tes notamment des « Madan sara » qui souffrent amèrement, explique la responsable du » Rasanbleman Nasyonal Madan Sara Peyizan yo » RANAMSA-P.

plusieurs semaines de mobilisation et de grève générale sur toute l’étendue du territoire, les problèmes de la classe moyenne et celle défavorisée ne changent pas. Partout dans les régions d’Haïti, les revendications sont connexes. Les prix des produits de première nécessité sont à la hausse.

Aujourd’hui encore, les denrées alimentaires, les légumes et les fruits sont tombés en pourritures puisque le transport e ces derniers et le passage des « Madan sara » de la Grand-Anse, du Sud, du Sud-Est, des Nippes, du Nord-Ouest, de l’Artibonite, du nord entre autres sont complètement obstrués. Cette couche oubliée par les autorités subit de cas de viol à répétition et ne trouve aucun accompagnement. Ces marchandes violées, pillées, maltraitées et humiliées par des gangs armés, restent le moteur (poumon) économique du pays, indique RANAMSA-P.

« Nous les « Madan Sara » du secteur paysan, croyons qu’il serait de bon ton pour que le Premier ministre et son équipe entendent la voix de la majorité. Car, la situation est aggravée, le peuple ne peut plus attendre, les familles souffrent à domicile, les écoliers et universitaires sont complètement traumatisés à l’heure de la rentrée scolaire. M. le premier ministre Ariel Henry, nous vous encourageons à entamer le plus rapidement possible un dialogue inclusif et franc en vue un dénouement à la crise, » à martelé Melita Pierre.

Le rassemblement national des « Madan Sara »du Secteur Paysan (RANAMSA-P) encourage les acteurs politiques, le gouvernement et la société civile à agir vite et prendre le chemin du dialogue pour une solution durable aux multiples crises tracassant la nation haïtienne, rappelle la coordonnatrice générale de cette structure, Melita Pierre qui ne cessent de défendre les intérêts des masses et ceux des « Madan sara. »

FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page