ActualitésSport
A la Une

Mondial 2022: Le Canada battu par la Belgique

La Belgique peut pousser un gros ouf de soulagement. Loin d’être impériale face au Canada, la sélection emmenée par Eden Hazard s’est imposée (1-0), ce mercredi pour leur entrée en lice, grâce à un but de Michy Batshuayi. Les Diables Rouges, qui ont concédé une vingtaine de tirs tout de même, prennent seuls la tête du groupe F. Thibaut Courtois a repoussé un penalty.

Les Diables rouges ont eu chaud ! Pour son entrée en lice dans cette Coupe du monde 2022, la Belgique a été bousculée, voire dominée, par un Canada entreprenant. Mais les demi-finalistes 2018 ont eu le dernier mot, s’appuyant sur un réalisme glacial pour faire la différence. Bien servi en profondeur par un long ballon d’Alderweireld, Batshuayi a résisté à deux défenseurs puis trompé Borjan d’une frappe croisée (1-0, 44′). Un coup de poignard juste avant la mi-temps dont le Canada ne s’est jamais remis, malgré plusieurs opportunités au retour des vestiaires (48′, 50′, 76′, 79′, 87′).

Et pourtant, ce sont les Canucks, entreprenants pour leur premier match en Coupe du monde depuis 1986, qui auraient pu (dû) ouvrir le score. Imposant d’entrée un gros pressing sur le but adverse, ils ont étouffé pendant de longues minutes des Belges maladroits techniquement.

Après plusieurs intrusions dans la surface belge, les joueurs de John Herdman ont obtenu un penalty après une main de Carrasco sur une lourde frappe de Buchanan (9′). L’explosif Davies a ainsi eu l’opportunité de devenir le premier buteur de l’histoire du Canada au Mondial – ses trois seuls matchs s’étaient soldés par des défaites sans le moindre but marqué.

Malheureusement pour lui, Courtois en avait décidé autrement. Vraisemblablement le meilleur gardien du monde à l’heure actuelle, le Madrilène s’est bien couché pour repousser la tentative pas suffisamment placée de la fusée du Bayern Munich. Un petit exploit puisqu’il est le premier dernier rempart belge à accomplir un tel exploit dans la plus grande des compétitions.

Les Canadiens ne se sont pas, pour autant, découragés. Mais brouillons à la finition (16′, 27′, 33′, 45′) et écœurés par un portier belge des grands soirs (30′), ils ne sont pas parvenus à trouver la failler dans une première période où ils ont pourtant paru supérieurs dans tous les compartiments du jeu ou presque.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page