Non classifié(e)

Manifestation du 17 octobre : l’Émergence Patriotique annonce les couleurs

Le leader du parti politique Émergence Patriotique, René Civil, dit prendre au sérieux les déclarations du chef de gang du groupe G-9 an fanmi et alliés qui menace d’attaquer ceux qui gagneront les rues demain 17 octobre pour exiger le départ du président de la république. «La population ne se laissera pas intimider » prévient-il.

Réagissant aux micros aux micros de FCN ce vendredi matin, le dirigeant du parti politique Émergence Patriotique n’a pas mâché ses mots pour condamner les propos de Jimmy Chérisier alyas Barbecue, qu’il qualifie de manœuvres d’intimidation visant à affaiblir la mobilisation de la population qui réclame de meilleures conditions de vie.

Insistant sur la capacité de résistance de la population haïtienne, René Civil a appelé les partisans de l’opposition à se préparer pour donner une réponse proportionnelle à toute attaque perpétrée contre la manifestation prévue demain samedi 17 octobre.

Le leader de l’Émergence Patriotique appelle la population à ne pas se laisser gagner par l’intimidation imposée aux manifestants.
«Nous n’allons pas les laisser assassiner Dessalines une autre fois» a-t-il martelé.

L’ancien policier de l’UDMO Jimmy Chérisier, avait menacé de contre-carrer toute mobilisation anti-gouvernementale prévue ce samedi, alors que l’opposition politique promet de gagner les rues pour continuer d’exiger le départ du Président Moïse. Elle agira en toute connaissance de cause.

Rédaction/FCN

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page