Non classifié(e)

Les médecins résidents des hôpitaux publics observent un arrêt de travail pour exiger la libération du Dr THÉLÉMAQUE

L’enlèvement du Dr Hans David THÉLÉMAQUE jette l’émoi à Port Au Prince. Le médecin a été enlevé alors qu’il s’apprêtait à acheter un plat chaud dans un restaurant de fortune situé à proximité de l’hôpital de l’université d’Haiti où la victime est affectée. 

Mécontents, les médecins des hôpitaux Universitaires ont, d’entrée de jeu, organisé des mouvements de protestation. En signe de protestation et de solidarité ils ont observé un arrêt de travail pour réclamer la libération sans condition de leur collègue.

Tous les services sont quasiment au point mort au niveau des hôpitaux universitaires ce Dimanche 29 Novembre .Résidents et internistes protestent pour obtenir, sans verser un centime, la libération du Dr Hans David THÉLÉMAQUE,kidnappé la veille, a t-on-lu dans une note de presse du comité National des médecins en résidence hospitalière des différents hôpitaux Universitaires publics d’haiti.
 
Depuis ce samedi matin, l’hopital general est en ébulition à la suite de l’enlèvement du Medecin -interniste le Dr Hans David THÉLÉMAQUE. Des messages gravés sur quelques photos de la victime sont devenus virales sur les réseaux sociaux. Les contenus des textes sont les memes: Libération du Dr THÉLÉMAQUE. 

Par ailleurs, les agents du corps d’intervention et du maintien de l’Ordre ( CIMO) ont réprimé à coups de gaz lacrymogènes la manifestation, des étudiants en médecine, au carrefour de la rue Mrg Guilloux et l’entrée du palais national. Il faut souligner que les ravisseurs exigent une forte somme d’argent pour libérer le médecin.


JAM 
[email protected]

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page