Insécurité
A la Une

L’enlèvement de Me Enst Lafleur soulève la colère des élèves du collège Jacques

Les élèves du collège Jacques Roumain de Port-au-Prince, qui étaient très en colère, ont investi plusieurs rues de la capitale, lundi 14 mars, pour réclamer la liberation de leur directeur, M. Ernst Lafleur, enlevé à Lalue, Post-Marchand, et séquestré depuis environs quatre jours. C’était vraiment journée de tension et de perturbation, avait remarqué un reporter de FCNHAITI.

lls étaient des centaines d’élèves du collège Jacques Roumain, accompagnés des citoyens et partisans du directeur Ernst Lafleur, avaient érigé des barricades enflammées dans plusieurs rues de Port-au-Prince. Ils ont exigé la libération de leur directeur qui se trouve encore entre les mains des ravisseurs. Ces élèves ont annoncé de fouler le macadam encore une fois pour exiger la libération de M. LAFLEUR.

Parallèlement, le bureau de communication du Conseil National d’équipements (CNE), dans une note envoyée à la rédaction de l’agence en ligne FCNHAÏTI, dit consterné par l’enlèvement suivi de séquestration du directeur cabinet de l’institut,M. Ernst Lafleur.

Par ailleurs, il est depuis séquestré par des individus lourdement armés, en ce sens le bureau de communication préoccupé par la montée vertigineuse de l’insécurité et des actes de kidnapping dans le pays exige la libération immédiate de Mr Lafleur et demande aux autorités policières de prendre toutes les mesures nécessaires pour que ces choses ne se reproduisent plus, lit-on dans cette note.

À signaler que les rue capois et Waag se lèvent sous la tension tôt ce mardi où Les barricades de pneus enflammés sont érigées pour continuer de protester contre les cas d’enlèvement qui se multiplient.

FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page