Environnement
A la Une

Le SEMANAH dote le secteur maritime d’une flotte de matériels pour limiter les dégâts avec l’appui du premier ministre

En vue de limiter les pertes en vies humaines lors des naufrages, le premier ministre Ariel Henry a fait don d’un important lot d’équipements au Service maritime et de Navigation d’Haïti (SEMANAH). Suite à la réception de ce don, le Directeur gGénéral du SEMANAH, Eric Junior Prévost a procédé ce mardi 22 mars 2022, à la remise de ces équipements à ses inspecteurs et représentants territoriaux.

Le chef du gouvernement renforce les capacités du SEMANAH en matériels de protection. Ces nouveaux dons selon le titulaire du SEMANAH, Eric Junior Prévost , sont les derniers coups de pouce du Premier ministre Ariel Henry au Service maritime et de Navigation d’Haïti pour aider le secteur maritime haïtien à protéger les usagers de mer. « Par ces nouveaux matériels, l’objectif visé, c’est d’équiper les inspecteurs et les représentants territoriaux des 10 départements géographiques du pays, pour qu’ils puissent mener à bien leurs fonctions de contrôle, afin de limiter les dégâts lors des naufrages », a expliqué Monsieur Prévost, lors de la cérémonie de remise.

En outre, les informations fournies par le DG du SEMANAH laissent croire que les matériels distribués sont constitués entre autres de gilets de sauvetage, classeurs, Smartphones, LED flashlight. Dans le cadre de cette distribution, les zones concernées sont les trois îles adjacentes (zones à risques), notamment l’Île de La Tortue, l’Îles Vache et l’Îles de La Gonâve. S’agissant des autres villes ayant un fort trafic maritime, le numéro 1 du SEMANH a annoncé le début de la distribution dans les jours à venir.

Profitant de cette cérémonie de distribution, M. Prévost a souligné que les informations collectées autour du dernier naufrage survenu à La Gonâve font comprendre que, c’est le manque de communication entre les représentants du port de départ et représentant du port d’arrivee, qui a permis de connaître un bilan alourdi en termes de pertes en vies humaines. Alors, pour palier ce problème, le SEMANAH a remis à chaque représentant un téléphone intelligent avec un backup solaire, écran protecteur et cover les permettant de se communiquer.

A part de distribution des gilets de sauvetage et des autres accessoires, le SEMANAH toujours dans l’optique de protéger et sécuriser les gens de mer, compte acheter des bateaux de sauvetage de 75 chevaux pour voler au secours des passagers victimes de naufrage. De plus, le travail de contrôle strict se poursuivra sur tous les bateaux qui fréquentent la mer a soutenu le directeur général du SEMANAH. Dans le même sillage, M. Prévost a rappelé qu’une personne qui n’a pas son gilet de sauvetage n’est pas habilitée à monter à bord d’un bateau.

En remerciant le premier ministre Ariel Henry, le titulaire du MTPTC, Rosemond Pradel pour ces matériels, M. Prévost dit souhaiter que ces matériels soient bien protégés. De ce fait, il a invité les inspecteurs et les représentants à faire de bon usage de ces matériels, qui indique-t-il, permettront de limiter les dégâts lors des accident maritimes. Et quant aux membres d’équipage et des passagers, ils sont appelés au respect des consignes de sécurité.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page