Economie
A la Une

Le salaire minimum enfin fixé après délibération en Conseil des Ministres ce dimanche

Suite à un conseil des ministres en date du dimanche 20 février 2022, le gouvernement a fixé le nouveau salaire minimum. Tous les secteurs d’activités sont pris en compte. L’arrêté qui fixe ce nouveau salaire minimum entre 350 à 770 gourdes rentre en vigueur ce lundi 21 février 2022.

À compter du 21 février 2022, le salaire minimum de référence pour le segment A est fixé à 770 gourdes par journée de 8 heures de travail dans la production privée d’électricité ; les institutions financières (banques, maisons de transfert, sociétés d’assurance) ; les télécommunications ; le commerce import-export ; supermarchés ; les bijouteries ; les galeries d’art ; les magasins de meubles, de mobilier et d’appareils électroménagers ; le cabinet de médecins, les polycliniques, les hôtels 4 hibiscus. Le salaire minimum de ce segment est passé de 550 à 770 gourdes.

Pour le Segment B, le salaire minimum est passé de 440 à 615 gourdes par journée de 8 heures de travail dans les secteurs : bâtiments et travaux publics (BTP) ; entreprises de location de camions et d’engins lourds ; entreprises de location de matériaux de construction ; entreprises de transport de matériaux de construction ; quincailleries ; autres institutions financières (coopératives, caisses populaires…, hôtel 3 hibiscus, industries manufacturières tournées vers le marché local.

Pour le Segment C, le salaire minimum est passé de 385 à 540 gourdes par journée de 8 heures de travail dans les : Restaurants ; agriculture, sylviculture, élevage et pêche ; industrie de transformation de produits agricoles ; commerce de détails, sauf supermarchés, bijouteries, magasins de produis cosmétiques et de vêtements.

Pour le Segment E, le salaire minimum est passé de 250 à 350 Gourdes par journée de 8 heures de travail, comme personnel de service à domicile (gens de maison). Soit une augmentation de 100 gourdes.

Pour le Segment F, le salaire minimum est fixé à 685 gourdes par journée de 8 heures de travail dans les industries d’assemblage tournée vers l’exportation et autres industries manufacturières tournées vers l’exportation. Le salaire minimum est passé de 500 à 685 gourdes

615 gourdes pour les agents de sécurité
Pour le Segment G, le salaire minimum est fixé à 615 gourdes par journée de 8 heures de travail dans les agences de sécurité privée et les entreprises de distribution de produits pétroliers. Le salaire des agents de sécurité est passé de 440 à 615 gourdes.

Aussi, on voit dans le segment H, le gouvernement fixe le salaire minimum fixe à 615 gourdes par journée de 8 heures de travail dans les écoles professionnelles privées et les institutions privées de santé employant plus de 10 personnes et qui offrent des services d’hospitalisation. Le salaire minimum de ce segment était de 440 gourdes.

Faut-il dire que cette décision a été prise quelques jours après la 2ème phase de manifestation des ouvriers/ouvrières et syndicats du secteur de la sous-traitance.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page