ActualitésEducation
A la Une

Le MENFP célèbre la Journée internationale de l’éducation et récompense des lauréats nationaux

Haïti à l’instar du monde entier, a célébré le mardi 24 janvier 2023, la 5e Journée internationale de l’éducation autour du :  » Éducation, alimentation solaire et bien-être. » En cette date spéciale, une cérémonie a été organisée sous l’égide du premier ministre Ariel Henry et le ministère de Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), afin de mettre en lumière l’importance de l’éducation comme vecteur de paix et de développement.

C’est le chef du gouvernement, Dr Ariel Henry qui, dans un message pré-enregistré, a donné le coup d’envoi de l’événement spécial, lors d’une cérémonie tenue à Pétion-ville, en présence des membres du gouvernement dont, le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Nesmy Manigat, de la ministre de la Culture et de communication, et également Ministre de la justice, Mme Emmelie Prophète Milcé, de la Coordonnatrice du programme national de cantines scolaires (PNCS), Mme Djina Guillet Delatour et des partenaires locaux et étrangers du sous-secteur de l’alimentation, des membres du personnel du MENFP et la communauté éducative, entre autres.

Le thème qui a été retenu pour célébrer cette journée au niveau national était: « Éducation, alimentation et bien-être scolaire ». Par ce thème, les organisateurs voulaient rappeler à tous à quel point l’alimentation scolaire est essentiel pour le bien-être des écoliers. Aussi bien, l’objectif visé à travers cette journée est de souligner l’importance de l’éducation dans une société.

Dans sa prise de parole, Mme Magalie Georges, la representante des syndicats d’enseignants a étalé l’ensemble des revendications des enseignants haïtiens, des parents et élèves en ces temps difficiles surtout sous les menaces de l’insécurité généralisée, la crise du carburant, l’inflation entre autres. La syndicaliste convaincue en même temps directrice de lecole nationale République des États-Unis, Mme Georges, exige au ministre Manigat de prendre en considération toutes ces revendications en vue d’améliorer la situation des groupes précités pour une éducation de qualité.

Il est vrai que beaucoup d’enfants ne vont toujours pas à l’école, mais à l’issue de la cérémonie, le titulaire du MENFP, Nesmy Manigat a parlé sur un ensemble des actions menées par son admission et le gouvernement en place pour rendre effectif le système éducatif. En outre, il a montré son contentement le fait qu’un bon nombre des établissements scolaires ouvrent leurs portes dans des zones de conflits armés, pour permettre aux enfants de reprendre le chemin de l’école.

C’était également l’occasion pour M. Manigat d’honorer les huit lauréats nationaux des derniers examens d’État dont quatre ont été présents. Il s’agit de Angelica Victoria Pierre qui a obtenu la moyenne 9.68 en 9e Année Fondamentale.

Dimitry Benoît, pour sa part, a été récompensé comme étant le lauréat du baccalauréat dans le Sud dans la série de langue, lettre et art avec la moyenne 8.01. Taïna Anastasia Christelle, élève de l’institution Flore du Sud, a été honorée également par l’État comme la lauréate des lauréats des examens pour l’année scolaire 2021-2022 avec la moyenne 9.04.

De son côté, le premier ministre Ariel Henry, dans son message pré-enregistré a montré la nécessité de fixer les attentions sur l’alimentation et le bien-être scolaire, afin de parvenir à l’éducation de qualité voulue et tant recherchée dans le pays. Vu l’importance de l’éducation dans une société, le locataire de la primature a réaffirmé son engagement pour encadrer les enfants tout en leur permettant de trouver de la nourriture en salle de classe.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page