Societe

Le leader de C.Luc65 se rappelle encore des émeutes de la faim de 2008

En Avril 2008, Haïti a été frappée par des émeutes de la faim. Cette situation avait soulevé la colère de la population qui avait gagné les rues pour protester contre les autorités et avait l’intention d’investir le palais national. 14 ans plus tard, la situation se complique davantage, estime le président de Chemin Lumière, Unité et Changement sur 65 formes (C-LUC65), Stanley Jean Julien, en se demandant qu’attendent les citoyens pour saccager le pays en Avril 2022?

Se rappelle du 14 Avril 2008, la date des émeutes de la faim en Haiti, Stanley Jean Julien a expliqué que tous les indices/indicateurs économiques en 2022 sont au points rouges. Le chômage et l’inflation sont en nette progression, sans compter l’insécurité qui vient d’aggraver les conditions de vies de la population. Ces phénomènes, dit-il, ont un impact beaucoup plus inportant (impact négatif) sur les activités économiques qu »on a Jamais connu au cours des années précédentes. En 2008 l’inflation était à 15,28%, au seuil de l’année 2021 elle était passée à 28,99. Au cours de la période allant d’octobre 2021 à janvier 2022, le taux d’inflation moyen mensuel a été estimé à 2,7 % contre 0,4 % au cours de la même période de l’exercice fiscal 2020-2021. D’où, en 2022 le taux d’inflation est aggravant pour une population qui ne sait à quel sait s’adresser.

A l’occasion de ce triste événement, le leader de C-LUC65, M. Stanley Jean Julien tire la sonnette d’alarmes pour éviter un éventuel émeute de la faim dans le pays. Pour lui , toutes les conditions sont réunies pour une explosion sociale. Croit-t-il aussi, c’est le moment de réfléchir sur les choix de votes de nos concitoyens/concitoyennes et de mettre certaines balises en vue exempter le pays des pareilles situations.

FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page