InternationalPolitique
A la Une

International: Le premier ministre Sri-Lankais démissionne sous fortes pressions populaires

Démission ce samedi, du premier ministre Sri-Lankais, Ranil Wickremesinghe. Cette décision à un moment où des mouvements de protestations s’intensifient contre le Président Gotabaya Rajapaksa.

Le Premier ministre sri-lankais Ranil Wickremesinghe a remis ce samedi sa démission et la formation d’un gouvernement d’union nationale . Cet acte est intervenu alors que la polulation manifeste contre le président, Gotabaya Rajapaksa. Des milliers de personnes sont entrées dans les résidences officielles des deux dirigeants.

Le bureau du Premier ministre a déclaré que Wickremesinghe « est disposé » à accepter la recommandation des partis d’opposition, qui lors d’une réunion convoquée par le président du Parlement ont exigé sa démission et celle de Rajapaksa pour la mauvaise gestion de la crise économique qui a frappé le Sri Lanka.

L’offre de former un gouvernement avec la présence de tous les partis politiques servirait à empêcher le pays de sombrer dans le chaos alors qu’il tente d’obtenir un prêt du Fonds monétaire international (FMI), ainsi que de faire face aux pénuries de carburant et de nourriture.

 » La distribution dans toute l’île de carburant devrait commencer cette semaine , le directeur du Programme alimentaire mondial doit encore se rendre dans le pays cette semaine et le rapport sur la viabilité de la dette du Fonds monétaire international sera finalisé prochainement », selon le cabinet ministériel.

Le pays est plongé dans l’une des pires crises économiques depuis son indépendance en 1948 , dérivée de la baisse des réserves de change et d’un endettement important.

La tension et le mécontentement se sont accrus sur l’île fin mars, lorsque les autorités ont imposé des coupures d’électricité de plus de 13 heures, ce qui a conduit la population à descendre dans la rue pour exiger la démission de l’exécutif sri-lankais.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page