ActualitésFormationSociete

Haiti/Societe: Vers l’éradication de la maltraitance de l’enfance et les abus sexuels, l’IBERS donne le ton

Les responsables de cette direction technique du ministere des affaires sociales et du travail dans le sud organise ce mercredi 23 novembre 2022, au complexe administratif de la ville des Cayes, un atelier de travail entre les travailleurs de la presse et le groupe de travail pour la protection de l’enfance GTPE-SUD autour du theme « Rôle de la presse dans la lutte contre l’institutionnalisation. »

Plusieurs intervenants de différents niveaux ont pris la parole en la circonstance pour essayer de faire voir au participants le role et la mission de l’IBERS et l’ensemble des difficultés rencontrés dans le cadre de ce travail. Quant à M. Roosvelt Jean Louis, coordonateur des bureaux regionaux, il a fait l’historisité de cette institution qui a vu le jour le 25 Fevrier 1958 sous l’administration du Dr François Duvallier pour venir en aide aux nombreux orphelins jorgeants les rues a la longueur de journée. D’où, la nécessité pour papa Doc de prendre un decret consacrant officielement le service des oeuvres sociales le 22 decembre 1971 qui par la suite deviendra une direction technique du MAST appelé « IBESR ».

De son côté, lors d’une une partie tres animée et enrichissante de cette seance de travail, M. Enel André de l’organisation « ouverture internationale, » a fait son entrée pour sa presentation axée sur la desinstitutionalisation. Au cours de son intervention, tout un ensemble de faits sur la mauvaise fonctionnement des maisons d’acceuil plus connu sous le nom d’orphelina a été mis en évidence, un moment fort pour les participants qui ont eux mêmes apporté des temoignages sur les actes de maltraitance et d’abus sexuels que subissent les enfants placés dans des orphelinas à travers le pays qui, pour la pluspard, n’ont même pas le permis de fonctionnement.

Par ailleurs, Mme Marie Junise Claude du bureau regional de L’UNICEF a fait de son mieux pour essayer d’expliquer la difference entre les abus sexuels et l’exploitation sexuel, avec beaucoup d’arguments et de methode cette séquence était comme de la méditation à l’eglise par rapport a l’attention portée à ce sujet.

Et finalement, la journée allait se terminer par un atelier de travail sur le rôle que peut jouer la presse dans le cadre de la sensibilisation pour une meilleure prise en charge des orphelins et une certaine dissuation des parents à confier leurs enfants à des orphelinas mais de préférence à opter pour la fortification des familles afin de favoriser l’epanouissement des enfants tout en restant près de leur parent. Toutefois, une autre reunion du même genre est attendu dans un mois afin de pérenniser cette initiative pour le bien-être des enfants en nécessiteux, ont annoncé les responsables.


Salomond Paul Ludjet Fenelon

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page