Non classifié(e)

Haïti/Société: L’OCCEDH inquiète pour l’avenir des enfants en Haïti dans ce contexte de crise sociopolitique

La situation d’Haïti s’empire de jour en jour et l’issue n’est toujours pas à l’horizon. Dans la foulée, les droits de la population notamment les couches défavorisées avec en ligne de compte les enfants démunis. C’est ce qu’a dénoncé, vendredi, l’Organisation des Coeurs pour le Changement des Enfants Démunis d’Haïti.

L’OCCEDH travaille depuis plus de dix dans plusieurs endroits du pays. Elle se donne pour principale mission d’accompagner les enfants et de veiller à leur bien-être. Le constat depuis le debut de la crise sociopolitique que connait le pays est très inquiétante, déplore la présidente de l’organisation, Luca Chrislie Napoléon. Elle en veut pour preuves le kidnapping suivi de l’assassinat par étouffement d’une petite fille de 5 ans à Martissant; l’assassinat d’un enfant démuni au Champs de Mars; le kidnapping suivi de viol d’une adolescente de 16 ans à Carrefour. Réagissant à une question relative à la vidéo d’un enfant des rues exprimant son ras-le-bol de la politique d’exclusion des responsables à leur égard,

Madame Napoléon dénonce catégoriquement l’implication des enfants dans des conflits qu’ils soient d’ordre politique ou autres. A cet effet, elle met en garde tout ceux et celles qui auraient l’intention d’entreprendre de telle démarche. Selon la présidente de l’OCCEDH, les enfants ont besoin de vivre paisiblement tout en ayant accès aux droits à la vie, à l’éducation, aux loisirs, entre autres.

Luca Chrislie Napoléon invite les autorités à conjuguer leurs efforts afin de proteger les enfants et de mettre en oeuvre des politiques publiques visant à accorder à cette catégorie sociale la possibilité de jouir pleinement de leurs droits.

Fact Checking News/FCN

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page