Droits humainsSociete
A la Une

Haïti-Société: L’accès aux informations en faveur des handicapés, au cœur du deuxième forum de l’OHAP

L’Organisation des Handicapés en Action pour le Progrès (OHAP) a organisé, ce vendredi 22 avril 2022, son deuxième forum de discussion virtuel sur l’accessibilité à l’information autour du thème «L’accessibilité informationnelle aux personnes handicapées en Haïti: entre cadre légal et réalité».

Une vingtaine de participants ont interagi pendant le débat qui a été animé par M. Leonard Colin, Léonard, Directeur de Communication et Président du Conseil d’Administration d’OCONFOR. Un sujet plein d’intérêts et d’enjeux tant pour la catégorie des concernés que pour les décideurs de l’État et les acteurs du secteur privé des affaires, compte tenu la complexité du manque d’accès à l’information dabs le pays.

D’entrée de jeu, le coordonnateur du projet M. Brunel Saul a gratifié les participants par des explications sur le résultat d’un sondage réalisé et la pétition actuellement en signature concernant l’accès aux droits à l’information des personnes handicapées ( surtout les sourds)en Haïti. M. Saul se dit réjoui de la participation de différentes couches de la société dans ce sondage dont des policiers, des directeurs d’écoles, des citoyens concernés entre autres en vue d’exiger les autorités haïtiennes à prendre en compte les droits dont les personnes à mobilité réduite sont-elles l’objet. Aussi, a-t-il souligné des rencontres déjà organisées avec des patrons des médias qui ont accepté sollenlement et avec enthousiasme d’accompagner l’OHAP dans cette grande bataille visant le respect des droits des handicapés. Ils ont donné la garantie qu’ à travers des émissions dans leurs médias, les membres de l’organisation auront accès à faire-valoir leurs points de vue.

La majorité des personnes handicapées ont des problèmes d’accès à l’information, selon une enquête conduite par l’OHAP. D’un cote il y a l’indisponibilité de l’information soit par insouciance ou manque d’accessoires, de l’autre l’absence de législation ou de mesure adéquate, souligne Eden Libérus, le consultant numérique ayant conduit le sondage virtuel. L’intervenant suggère un plaidoyer national afin d’amener les acteurs à une prise de conscience en vue de la concrétisation de l’accessibilité informationnelle des personnes handicapées en Haïti.

L’inaccessibilité des informations peut se révéler catastrophique et marquer le restant de la vie d’une personne. Le témoignage de Sophia, une participante au forum, a été poignant. Par manque d’information concernant un ascenseur hors service, Sophia a même failli perdre sa vie.

Les médias se trouvent parmi les institutions les plus concernées par leurs implications dans la divulgation de toute sorte d’informations destinées au grand public. Dieumaitre Dessources directeur de l’agence en ligne Fact Checking News (FCNHaïti) croit que les journalistes ont un rôle primordial à jouer dans la promotion de l’accessibilité informationnelle. Pour lui, il est essentiel de réaliser un projet de loi avec bien sûr l’appui de la secrétairerie d’État à l’intégration des personnes handicapées, ministère de l’éducation nationale, des associations de la société civile et du parlement pour Allier ce problème, manque d’accès à l’information aux personnes vivant avec un handicap dans le pays. Dit-il, les droits de ces personnes là sont garantis par des conventions qu’haiti avait signé et ratifié.

Pour sa part, Jean Junior Joseph directeur à l’information à RCH 2000 souligne qu’en plus du rôle de la presse, la société doit tenir compte de l’éducation des enfants handicapés et bannir les discriminations dans les écoles. Il a insisté sur le fait que l’accessibilité informationnelle devra ouvrir la voie vers la participation réelle de cette catégorie dans la dynamique sociale.

Il faut souligner que l’Organisation des Handicapés en Action pour le Progrès est l’une des rares institutions qui se lancent dans le plaidoyer en faveur des personnes handicapées. Elle a pour partenaire finacier Disability Rights Fund ( DRF) qui, depuis 2014, supporte les activités de plaidoyer de l’OHAP sur la mise en application des articles de la Convention Relative aux Droits des Personnes Handicapées ( CRDPH), tels que les droit à l’éducation ( article 24), droit à l’information ( 21), à la Sensibilisation ( article 8) et l’Accessibilité ( article 9). DRF continue de nous financer pour l’avancement du projet sur l’accessibilité à l’information aux personnes handicapées, ont confirmé les membres de ladite organisation, qui croient aujourd’hui encore que les différents forums thématiques doivent parvenir à sensibiliser les concernés sur l’application de la convention relative aux personnes handicapées jusqu’à définir un cadre légal haïtien pour le bien de ces compatriotes.

Pour clore le 2ème forum virtuel de L’OHAP sur l’accessibilité à l’information, M.Fritzner Mercy, responsable de communication de cette organisation a présenté ses mots de remerciement et ceux des membres à chacun des participants. Nous sommes vraiment satisfaits de ce forum a-t-il conclu.

FCNHaïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page