ActualitésDroits humains

Haïti/Sécurité : Oui à l’état d’urgence sécuritaire, mais à condition…

Lors d’un conseil des ministres organisé le jeudi 15 Septembre dernier, le gouvernement contesté dirigé par le docteur Ariel Henry a décidé de décréter l’état d’urgence sécuritaire sur tout le territoire national. Une décision qu’il aurait dû prendre depuis des lustres, à en croire les responsables de l’Organisation des Citoyens pour une Nouvelle Haïti (OCNH).

Dans un tweet publié ce vendredi 16 Septembre 2022, l’organisme de défense des droits humains dit avoir déjà recommandé au gouvernement d’Ariel Henry de décréter l’état d’urgence sécuritaire pour faire face au climat d’insécurité qui bat son plein dans le pays, le kidnapping et la violence dont la classe moyenne en est la principale victime. Mais, il n’a répondu à l’appel de L’OCNH.

À carrefour, où le pays se trouve dans l’impasse à nulle autre pareille, selon L’OCNH, l’état d’urgence sécuritaire ne doit pas être décrétée pour servir les intérêts d’un groupuscule dans l’unique objectif de consolider le pouvoir sans respecter les droits de la personne humaine, lit-on dans un tweet de ladite organisation.

FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page