ActualitésPolitique
A la Une

Haïti/Politique : Entre attente et mécontentement, le SDP déchiré en deux morceaux

Marjorie Michel, l’une des grandes figures du Secteur Démocratique et Populaire a répondu ce mardi matin aux questions des journalistes de Caraïbes FM a l’heure du journal « Premye Okazyon ». Durant toute l’interview qui a dure plus d’une heure, elle a tenté de faire croire que le SDP est une et indivisible contrairement aux données perçus sur le terrain.

Si certains ne voulait pas le croire, l’image que sont en train d’offrir les dirigeants du Secteur Démocratique et Populaire, après un an de collaboration avec gouvernement dirige par le docteur Ariel Henry laisse à désirer. L’intervention de l’ancienne ministre, Marjorie Michel sur les ondes de la Radio Caraïbes ce mardi 9 Aout au journal « Premye Okazyon » rend encore plus visible la division au sein de cette structure politique.

Le dimanche 7 Aout dernier, l’ancien sénateur Nenel Cassy, a réalisé un congrès au nom du Secteur Démocratique et Populaire. Au cours d’un exercice de vote, les membres présents ont désigné trois (3) nouveaux porte-parole écartant ainsi Maitre André Michel, Marjorie Michel, entre autres.
Pour Marjorie Michel, il n’y a pas de mise a l’écart, puisque, selon elle, les affaires administratives dépendent d’elle, la gestion du secteur se fait suivant un leadership collectif ; les frais de loyer sont acquittés de manière collective, fait-elle remarquer.

Elle souligne, en outre, le comportement des militants déçus qui s’attendaient à être nommés à des postes décisionnels. Tout cela, fait remarquer la militante politique, contribue fracasser l’unité au sein du secteur démocratique et populaire. Qui peut décider au nom du secteur démocratique et populaire ? D’un cote, il y a l’ancien sénateur Nenel Cassy appuyé par un groupe de partisans qui se présente comme seul représentant du SDP et de l’autre Marjorie Michel et Maitre André Michel qui continue de s’accrocher à l’accord du 11 septembre soutenant l’actuel premier ministre au nom du SDP.

Dans ce tohu Bohus de tirs a l’arc, les observateurs quant a eux se perdent à savoir exactement ce qui se joue au sein de ce secteur après plus d’un an de soutien sans faille au chef du gouvernement Ariel Henry. Pour certains, c’est juste une stratégie politique visant a berner la population après avoir jouit de tous les privilèges du pouvoir.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page