Sécurité

Haïti-Insécurité: Le Groupe de travail sur la sécurité fait des recommandations au premier ministre Ariel Henry

Le Groupe de travail sur la sécurité (GTS) se dit préoccupé par la situation sécuritaire du pays avec la montée en puissance des gangs dans certains quartiers de Port-au-Prince. Pour faire face à ce fléau, le GTS fait des recommandations au premier ministre Ariel Henry.

A travers une note de presee rendue public ce jeudi, le Groupe de travail sur la sécurité exprime ses préoccupations face à l’aggravation de l’insécurité à Port-au-Prince, notamment dans la Plaine du Cul-de-Sac.

Le GTS rappelle que le contrôle de la zone de Martissant par les gangs opérant dans la troisième circonscription de Port-au-Prince rend hypothétique et dangereux les déplacements des citoyens, a aussi causé le déplacement d’environ 16 000 personnes et des dizaines de cas d’assassinats visant les membres de la population civile.

En vue de fait à ce phénomène, le Groupe de travail sur la sécurité fait des recommandations au premier ministre Ariel Henry:
Décréter l’État d’urgence sécuritaire pour une durée d’un mois sur toute l’étendue du territoire; constituer une task force opérationnelle d’au moins 500 policiers, avec prioritairement des policiers du SWATT, de la BRI, de l’UDMO et autres, ayant été soumis à un Vetting au préalable; Renforcer les contrôles au niveau de la frontière; suspendre tous les régimes d’immunités des grands commis de l’État, entre autres.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page