Societe
A la Une

Haïti/ insécurité: la CONAFPODHA dénonce l’irresponsabilité du gouvernement

La Coalition Nationale des Forces Politique et Démocratique Haïtiennes (CONAFPODHA), membre à part entière du CNSCA, dans une note publiée le mercredi 16 mars 2022, a exprimé ses désaccords face au comportement irresponsable du gouvernement haitien dirigé par le docteur Ariel Henry qui laisse passer sous silence le phénomène de l’insécurité, du kidnapping… qui rongent la société haïtienne depuis des mois.

Dans l’esprit de se mettre aux côtes des populations victimes de violences, du kidnapping, de l’insécurité généralisée, du chômage entre autres, les responsables de la Coalition Nationale des Forces Politique et Démocratique Haïtiennes (CONAFPODHA, se disent indignés de la passivité et le manque de volonté du premier ministre Ariel Henry et son cabinet qui, selon eux n’ont rien fait pour dénouement à la crise socio-politique d’Haïti dont l’insécurité.

Aussi, Le CONAFPODHA a dénoncé le comportement du premier Ministre Ariel Henry qui n’a pas la volonté d’appliquer l’accord du 11 Septembre afin de résoudre certains problèmes majeurs liés en particulier à l’insécurité, au chômage et le nécessaire changement de certains directeurs généraux qui n’ont rien à apporter
en guise de plus value à l’idée de rendre prospère notre cher pays, lit-on dans la note.


Par ailleurs, l’ensemble des organisations du CONAFPODHA, tels: KÒK POTOPRENS, REFAP, NORD’OUEST EN ROUTE, BAJAPVU, RESNAFAH, MOPANH, MOCASCOH, OCDN, Respons di Champs de Mars, AGREPA, ODJUDH , OFPCL , RNJLH , POECH, FÒS REZISTANS Champs de Mars, SITE LESKO REZISTANS, Pour ne citer que celles-là se disent prêtes à fouler le macadam dans les jours qui suivent pour dire non à l’insécurité et forcer le PM Henry à appliquer l’accord qui a été conjointement signé avec des Organisations et partis politiques.


Le chef du gouvernement Ariel Henry doit se réveiller le plus vite de sa léthargie au bénéfice de la population, écrit la CONAFPODHA.

FCNHAITI


SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page