Non classifié(e)

Haïti/Greve : le Collectif des Syndicats Haïtiens pour le Respect de la Constitution de 1987 réitère son appel à la grève générale

Lors d’une conférence donnée jeudi 28 Janvier, le CSHRC a exprimé son indignation face aux actes de kidnapping et d’insécurité généralisée qui touche presque toutes les couches de la société, notamment plusieurs de ces membres. Le regroupement d’organisation syndicale entend également faire pression sur le Président de la République dont le mandat, selon eux arrive à terme le 7 février 2021.

« De janvier 2020 à date, une vingtaine de chauffeurs ont été kidnappés . Il en est de même pour les chauffeurs de moto, des éducateurs, des avocats, des policiers et membres d’autres catégories sociales de la population », s’indigne le coordonnateur du Mouvement Unifie des Transporteurs Haïtiens. Duclos Benissoit, dénonce le niveau de pourrissement de la situation sécuritaire du pays alors que, dit-il, la majorité de la population n’arrive même pas à se nourrir. Il dénonce du coup, l’inaction des autorités qui, selon lui, montre clairement leur velléité à laisser champ libre aux bandits qui agissent comme bon leur semble. Le syndicaliste reproche également le comportement de certains policiers qui, fait-il remarquer, ont parfois tendance à ridiculiser les membres de la population qui revendique leurs droits seulement quand un de leur proche se fait kidnapper.


Ce mouvement de grève, poursuit Duclos Benissoit, vise notamment à réclamer le respect de la constitution de 1987 principalement en ce qui a trait au mandat du Président de la République. Selon le coordonnateur du MUTH, Jovenel Moise ne saurait aller au-delà du 7 février 2021 en se basant sur les prescrits de l’article 134-2 de la loi mère du pays. Il donne, par ailleurs, la garantie qu’il va continuer de défendre la population en face peu importe l’équipe qui succèdera à celle du PHTK ,a qui, il reproche tous les maux du monde.


Une position supportée par son collègue, Sonson Dumé, qui invite toutes les couches de la société à s’approvisionner et rester chez eux afin, dit-il, de contribuer pleinement à la réussite de ce mouvement de grève.

Fact Checking News (FCN)

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page