Non classifié(e)

Haïti-Gouvernance: La CNMP fête ses 16 ans sous le signe de la bonne gouvernance

Le 16e anniversaire de la Commission nationale des Marchés publics (CNMP) s’approche. Pour commémorer cette date, du 1er au 4 décembre 2020, une semaine d’activités est prévue avec les différentes couches de la vie nationale. Ainsi, en date du 1er décembre, une journée de réflexion a été organisée à l’intention des journalistes venant de différents médias de la capitale. Déroulée autour du thème : « Les marchés publics, indicateurs de bonne gouvernance », cette journée de réflexion selon les responsables, a pour objectif de faire connaître d’avantage le travail effectué par la CNMP, organe normatif de l’Administration publique nationale chargé d’assurer la régulation et le contrôle du système de passation des marchés publics dans le pays.

Dans ses propos, le coordonateur général de la CNMP, Florient Jean Mari, se dit être satisfait des progrès réalisés par cette institution, si l’on considère le peu de moyen dont elle dispose. Cependant, le numéro de la CNMP a saisi de l’occasion pour rappeler l’obligation qui est faite aux autorités contractantes de bien vouloir soumettre leur plan de passation de marchés en temps réel afin de pouvoir faciliter le travail de la CNMP .

Lors de cette journée de réflexion et d’échange, les intervenants ont relaté les différents problèmes auxquels est confrontée la commission dans le cadre des passations de marchés publics. Ces problèmes sont souvent dûs à un manque d’informations, regrettent-ils.

En ce sens, la CNMP croît qu’il est d’une grande importance que les journalistes soient les premiers à être bien imbus de la question des marchés publics afin de mieux véhiculer les informations disponibles et relatifs au travail de la CNMP, a poursuivi monsieur Florent Jean Mari, coordonnateur national de la CNMP.

L’économiste Eddy Labossière, qui intervenait sur le thème « la transparence dans les marchés publics », a fait un ensemble de recommandations à la commission en vue de mieux combattre la corruption dans les passations de marché. Par ailleurs, le professeur Labossiere estime que la commission devrait être indépendante. De plus, les dires de l’économiste font croire qu’il est nécessaire pour que le plan prévisionnel de passation de marchés de chaque autorité contractante soit déposé à la CNMP. « Il faut mettre sur pied des commissions départementale et employer des gens diplômés, compétents et honnêtes au sein de l’institution », recommande-t-il.

A part de cette journée qui a été offerte aux journalistes, d’autres activités de ce genre sont prévues avec des étudiants et des entités de la société civile. Ce, en date du 3 décembre, le jour de l’anniversaire de la CNMP, une journée porte ouverte sera organisée aux locaux de l’institution.

Bencia Célestin/FCN

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page