Societe
A la Une

Haïti: Des journalistes sensibilisés à la cause de l’enfant

Dans l’objectif de renforcer les capacités des journalistes sur la protection de l’enfance, Plan International Haïti a organisé, le vendredi 17 juin 2022, une séance de formation et de sensibilisation à l’intention des journalistes issus de différents médias des départements de l’Ouest, du Nord-Est et du Sud-Est.

Cette activité organisée autour du thème : « La protection de l’enfant et le travail des médias au regard de la situation sociopolitique actuelle », selon les responsables, s’inscrit dans le cadre des activités commémoratives de la journée nationale de l’enfant, célébrée chaque 2e dimanche du mois de juin.

Par cette journée d’échanges qui s’est tenue dans les locaux de l’ONG Plan International Haïti, à Delmas 75, les responsables voulaient sensibiliser les travailleurs de la presse sur le rôle clés qu’ils doivent jouer en matière de protection de l’enfance, puis les outiller des techniques leurs permettant de protéger l’image des enfants dans leur travaux de reportages.

En quoi les micros de la presse peuvent aider à garantir la protection des enfants et des jeunes dans les communautés? Comment peut-on détruire ou construire avec le micro? C’est quoi la protection de l’enfance? C’est quoi l’égalité des genres? Comment peut-on définir un enfant et un jeune? Sont autant de questions qui ont servi de guide lors cette matinée d’échanges riche en connaissance, animée par Dr Jean Judson Joseph, consultant à Plan international Haïti.

Haïti: Des journalistes sensibilisés à la cause de l'enfant
Dr Jean Judson Josephn, intervenant

À cet effet, tout au long de cette séance de sensibilisation, Dr Jean Judson Josephn en se référant aux prescrits des Nations Unies, a fait savoir qu’on considère comme enfant, tout être humain âgé de moins de 18 ans. Et jeune, c’est tout être humain âgé de 18 à 24 ans. Par ailleurs, l’intervenant a mis l’accent sur un ensemble de points pour aider les professionnels de la presse à mieux défendre la cause de l’enfance dans la société haïtienne. Pour lui, les médias sont les juges de la vérité. Ils décident et dictent la mode, la consommation et les modes de vie.

Pour sa part, la conseillère technique, genre et protection des enfants de Plan International Haïti, Farah Marcelin Merisier, a attiré l’attention des journalistes sur la politique de sauvegarde des enfants et des jeunes fixant les règles pour protéger les enfants. D’après ses déclarations, les relations entre les enfants et les médias doivent être sécurisées et il faut eviter d’interviewer un enfant sans la permission de ses parents ou ses proches. « Avant d’interroger un enfant, il faut toujours demander à l’enfant et à la personne qui s’occupe de lui la permission de mener une interview, de filmer une vidéo et de prendre des photos », a conseillé Mme Merisier.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page