ActualitésSociete
A la Une

Haïti/Crise sociopolitique et sécuritaire : Lancement d’une opération baptisée « Mete fidèl deyò nan legliz yo »

Suite à l’assassinat de l’homme très connu et l’un des plus grands pourvoyeurs d’emplois dans la commune de Carrefour, un groupe d’individus touché par ce qui s’est passé a lancé, dimanche 31 Octobre, l’opération baptisée « Mete fidèl legliz yo deyò ». Selon une vidéo devenue virale sur les réseaux on peut voir un individu qui perturbe le déroulement d’un culte religieux fustigeant le comportement des leaders religieux qui font semblant de ne plus voir la douleur de la population.

Sous la présidence de Jovenel Moïse lorsqu’il fallait lancer des opérations visant à obtenir son départ plusieurs leaders religieux ont activement participé dans des manifestations drainant avec eux des dizaines de milliers de fidèles. Près de deux ans après, celui contre qui ils se battaient n’est plus. Il a été assassiné dans la nuit du 7Juillet 2021, dans sa résidence privée à Perlerin 5.
Pour certains politiciens de l’opposition de lors, Jovenel Moïse une fois évincer du pouvoir, l’ordre et la sécurité auront été établis. Mais le constat est tout autrement.

L’insécurité fait rage partout. Leaders politiques, hommes d’affaires, journalistes, petits et grands commerçants, toutes catégories socio-professionnelles mis à part les tenants de plus de 80% des richesses du pays, des ambassadeurs étrangers et hauts placés du pouvoir en place, ne sont pas épargnés.


Récemment, l’homme d’affaires, PDG de Père Éternel Loto, originaire de Carrefour, Éric Jean Baptiste a été assassiné non loin de chez lui à Laboule 12. Il était accompagné de son garde du corps également assassiné. Révoltés aprèsce crime odieux, des citoyens de la commune de Carrefour, trouvant inconcevable l’attitude de certains leaders religieux qui continuent de fermer les yeux sur ce qui se passe ici-bas attendant probablement une intervention, ont lancé une opération baptisée « Mete fidèl legliz yo » (Faire sortir les fidèles des lieux de cultes).


Une vidéo de la première phase de cette opération est déjà virale sur les réseaux sociaux. Dans ce cliché, on peut voir un individu pénétré à l’intérieur d’une église à waney 93 tout en expliquant la nécessité pour les fidèles de prendre leurs responsabilités en militant dans la perspective de finir avec le phénomène de l’insécurité et de mettre hors d’état de nuire les gangs armés qui les terrorisent, en disant « non » à cette misère abjecte, au kidnapping et à la mauvaise gouvernance.

JA/FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page