ActualitésPolitiqueSociete
A la Une

Haïti/Crise : Le cri du PARDON Haïti

Dans une note publiée le samedi 17 Septembre, le Parti Démocrate Organisé pour une Nouvelle Haïti a dressé un tableau sombre de la réalité du pays. La Mauvaise gouvernance, l’insécurité, la misère et l’inflation qui oscillent autour de 30% n’augurent aucun espoir avec des dirigeants qui, selon PARDON-Haiti, ne se soucient guère du sort de la population.

Le PARTI DEMOCRATE ORGANISÉ POUR UNE NOUVELLE HAITI (PARDON-HAITI) dit constater avec amertume qu’Haïti est englué dans une crise politique sans précédent depuis plusieurs années et l’assassinat du président Jovenel Moïse en 2021 a profondément aggravé la situation. Les gangs jouissent en outre d’une large impunité et les violences se sont multipliées ces dernières années. Aussi, les institutions publiques et privées n’existent plus. Les autorités de fait, n’écoutent pas le cri des victimes, hommes, femmes, enfants et vieillards que des bandits armés massacrent.

En ce sens, ladite structure politique encourage la population à maintenir bien haut le flambeau de la mobilisation en vue de faire respecter ses droits élémentaires.

Les responsables de PARDON-HAITI ont mis l’accent dans leur note sur le manque d’accès aux services sociaux de base. « La situation est critique. »

La crise a notamment restreint l’accessibilité aux services de maternité habituels. L’accès à l’eau potable risque aussi de devenir un problème majeur. Ce qu’on voit à l’heure actuelle est indescriptible. « C’est le chaos le plus total », indique la note au sein de laquelle, les responsables de PARDON-HAITI invite les dirigeants à se rendre compte de leur incapacité et de leur échec.


Du coup, Le PARDON-HAITI appelle à un soulèvement populaire, contre cette situation chaotique dans laquelle les politiciens véreux, qui se sont associés aux gangs criminels armés, ont plongé Haïti. Nous exhortons fermement les forces progressistes, les actrices et acteurs politiques patriotes à se mettre ensemble pour construire une démarche unitaire, afin d’apporter une réponse globale à cette crise politique, sociale et économique, lit-on dans la note.

FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page