Justice
A la Une

Haïti/Crise au sein de la justice: Le SHJRD’H rencontre le Ministre Berto Dorcé


Le comité éxécutif national du syndicat des huissiers de justice de la république d’Haïti SHJRD’H a rencontré, mardi 14 juin, le ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Berto Dorcé à son bureau, en vue de trouver des pistes de solutions aux différentes crises qui frappent de plein fouet la justice du pays et répondre aux desiderata des huissiers exploitants et audiencers, a fait savoir Me Schelomith Dorvil, président dudit syndicat.

Après avoir écrit au ministre de la justice sur les multiples problèmes des huissiers haïtiens, le 3 juin dernier, une rencontre de bonne foi a eu lieu entre le comité exécutif du SHJRD’H et le Ministre Dorcé, accompagné des membres de son cabinet, le mardi 14 juin 2022, dans les locaux du MJSP afin de mettre sur la table de discussion les points forts et les attentes des huissiers.

Au cours de cette réunion, plusieurs points ont été soulevés par les cinq (5) membres du comité exécutif du SHJRD’H, accompagné d’un membre dudit syndicat tels:
Pour sécuriser la proféssion d’huissier en haïti, nous les membres dudit syndicat avons décidé de vous demander avec tout le respect dont nous avons pour vous, de passer des instructions formelles au Directeur Général, aux commissaires du gouvernement et aux substituts des dix huit (18) juridictions du pays de mettre fin à toutes les nominations des huissiers exploitants et audienciers, de tenir compte sur la quantité des huissiers exploitants travaillant dépuis belle lurette dans les tribunaux de paix, les tribunaux premières instances et les cours de la république pour les faires devenir huissiers audienciers. Ainsi, si vous avez l’intention de les nommer, cela doit se faire de concert avec le syndicat, du même coup de créer une école dénnomant : « École Nationale des Huissiers (ENAH) tout en tenant compte de la compétence des huissiers et la qualité de ses performances.

Le problème de rémunération de Jasmin Michel-Ange, huissier de la juridiction de Grande rivière du Nord de 2017-2018 pour un total de 15 chèques non payés, pourtant il est toujours en poste; le réajustement de salaire, les cartes de débit, la carte d’assurance de l’OFATMA qui, selon le syndicat, n’est pas effective et qui doit réviser dans l’intérêt de tous; les moyens de locomotion (machines, motocyclettes) pour le déplacement des huissiers; la représentation des huissiers au CSPJ entre autres points faisant la toile de fond de cette rencontre, ont indiqué Me Schelomith Dorvil et Me Jean Louis Simon, respectivement président et secrétaire général du SHJRD’H, qui se disent satisfaits de la rencontre, à la rédaction de FCNHAÏTI.

Au terme de la rencontre, le ministre Berto Dorcé avait donné la garantie au comité exécutif du SHJRD’H qu’il va travailler afin résoudre les problèmes les plus urgents dont les huissiers sont-ils l’objet particulièrement leur formation qui devrait être réalisée à l’École de la magistrature ( EMA).

Enfin, le garde-sceaux de la république, Me Berto Dorcé renouvelle son engagement en vue de continuer à travailler en commun accord avec le syndicat des huissiers de justice de la république d’Haïti et les autres entités du système judiciaire au profit des justiciables.

Quand est-il de la sécurité du pays et celle du palais de la justice de port-au-prince, M. le ministre ? À suivre…

FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page