Non classifié(e)

Haïti-Constitution: L’avant-projet de la nouvelle constitution soumis à la réflexion des partis politiques

Le comité consultatif indépendant a soumis jeudi 11 février 2021, l’avant-projet constitution. Lors d’une rencontre avec des représentants de plusieurs partis politiques pour la plupart alliés du pouvoir le CCI à distribué le texte sous plis cacheté en vue de discussion au sein de ces structures politiques qui à leur tour vont faire part au comité de leurs recommandations.

La très brève rencontre s’est déroulée dans un atmosphère de convivialité à Pétion-Ville, en présence du ministre chargé de la citoyenneté Guy André François Junior, les membres du CCI dont le professeur Louis Naud Pierre, le secrétaire d’État à la communication. Une initiative du ministre chargé des questions électorales et des relations avec les partis politiques Mathias Pierre.

Louis Naud Pierre, membre du Comité consultatif indépendant, dans son intervention, est revenu sur les nombreux ouvrages majeurs écrit sur la constitution depuis 1994, en plus les trois grandes consultations de 2007 à 2009 sur les questions de l’amendement. Des travaux liés aux failles et incohérences dans la constitution, a-t-il souligné.

Le comité a bénéficié des consultations d’experts nationaux et internationaux, a fait remarqué le professeur Louis Naud Pierre. Le travail du comité consultatif s’accentue sur deux grands points de vue: sa fidélité aux idéaux nationaux et un regard croisé sur le plan international, renchérit-il.

La nouvelle constitution aura répondu à plusieurs grandes préoccupations, dont la mobilisation des ressources pour faire fonctionner l’économie nationale. Harmoniser les mandats sur 5 ans, et les sécuriser en même temps, lutter contre la corruption, éliminer la dépendance du recrutement des magistrats au pouvoir éxecutif et adopter un système parlementaire monocamerale.

Le texte soumis à l’intention des partis politiques n’est qu’une proposition. Les responsables de ces partis auront à leur tour à organiser des discussions autour du document pour restituer leurs recommandations lors de la prochaine rencontre le 26 février 2021.

À Souligner, qu’aucun des partis politiques connus de l’opposition plurielle qui exigent le départ du président Jovenel Moise du pouvoir, n’ont pris part à cette rencontre.


FCN

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page