Politique
A la Une

Haiti/ commémoration: 13 ans après le décès de père Jean Juste, Jean Claudel Merismas lui rend hommage

Le défenseur de droit des migrants haïtiens a l’échelle internationale, père Gérard Jean Juste, reste vivant dans la mémoire des haïtiens conséquents qui partagent l’idéologie de ce grand militant de droits humains. Après 13 ans de sa mort, il est un impératif pour chaque compatriote de rendre hommage à père Jean juste qu’on n’est pas mort véritablement, selon son enfant adoptif Jean Claudel Merismas.

Après tant de lutte en faveur des migrants haïtiens, le feu Gérard Jean Juste, membre zélé du parti Fanmi Lavalas, a connu des moment noirs dans sa vie. Arrêté a l’église St pierre de Petion-ville, emprisonné sous les mensonges de ennemis politiques, libéré après des années,puis succombé de maladie bien malheureusement, il était passé de la vie à la mort, à expliqué Jean Claudel Merismas, militant politique et un enfant adoré du révérend Jean juste.

« Père Jean juste n’est pas mort. On continue de revivre sa mémoire, a martelé Jean claudel Merismas lors de son intervention sur les ondes de Radio Télé Caraïbes, émission grand boulevard, ce vendredi.

Trèz(13) lane aprè, Jean pa mouri. Yo te konsidere l kòm yon Moïse pou Ayiti, pè Jean Juste viktim sou baz konviksyon il. Li pa mouri paskel kontinye viv nan kè chak grenn moun ki kontinye ap ede TIMOUN pran wout lekòl, inivèsite, epi goumen lite goumen pou jwenn retou fizik ansyen prezidan Jean Bertrand Aristide, malgre tout bagay lite kontinye nouri moun ki pi fèb nan katye popilè yo…
Jean Juste pa mouri,paske BATAY POU TPS lan rete debou, pou fè respkte dwa Ayisyen yo men m Jan ak lòt Nasyon yo. Chak fwa nou fè yon byen pou migran yo, sonje pou n fè rezistans fas ak enmi migran yo, se lit Jean Juste lan kap kontinye…., » a déclaré Jean claudel Merismas.

À rappeler, le défunt Père Jean Juste, ancien curé ste Claire de Petite place Cazeau, allait être candidat à la présidence, car il a voulu, par son dévouement, apporter du bien-être, du changement et de la réconciliation au peuple haïtien; mais malheureusement, son rêve a été détruit, a conclu M. Merismas.

FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page