ActualitésSociete
A la Une

Grave crise économique, « Debloke Ayiti » exige le départ du Dr Ariel Henry

« Debloke Ayiti », à l’instar de plusieurs autres structures organisées du pays, sort de son mutisme pour exprimer sa position et dénoncer la situation économique que connaît le pays ces derniers temps.

Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 16 août 2022, le directoire de cette organisation a réclamé la démission du premier ministre Ariel Henry, qu’elle juge responsable de la crise économique qui frappe Haïti de plein fouet.

Selon le numéro 1 de « Debloke Ayiti « , Nelus Nerius, depuis l’arrivée de Ariel Henry, la population haïtienne dont celle vivant dans des conditions infrahumaines, connait un calvaire, vu l’inflation galopante, et la récurrente crise de carburant qui devienne monnaie courante sur le marché.

Et face à la flambée des prix des denrées de première nécessité et la rareté des produits pétroliers, « Debloke Ayiti  » invite la population a descendre dans les rues le 19 et 22 août prochain pour dire non à la vie chère, non à la corruption.

Dans la foulée, les responsables de « Debloke Ayiti  » ont critiqué vertement le comportement violent des forces de l’ordre qui ont utilisé le gaz lacrymogène envers les manifestants, lors de la manifestation organisée le 14 août dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince pour dénoncer la situation économique du pays tout en exhortant le premier ministre Ariel Henry à se démissionner pour la mauvaise gouvernance.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page