Non classifié(e)

États-Unis : Joe Biden et son épouse vaccinés contre la Covid-19

Lundi, dans le Delaware, le président élu a reçu la première des deux doses qui doivent lui permettre d’être immunisé contre le virus.

Alors que les États-Unis continuent à vacciner leur population, le président élu, Joe Biden, 78 ans, a reçu en direct devant les caméras de télévision la première dose d’un vaccin contre la Covid-19, lundi 21 décembre. L’injection du vaccin Pfizer, le premier des deux remèdes déjà autorisés aux États-Unis, s’est déroulée dans un hôpital de Newark, dans son État du Delaware. La future première dame américaine Jill Biden a aussi reçu la première dose du vaccin lundi, selon l’équipe de transition.

« Je suis prêt », a dit le dirigeant démocrate qui portait un masque noir, après avoir relevé la manche gauche de son pull. « Je fais cela pour montrer que les gens doivent être prêts à se faire administrer le vaccin lorsqu’il sera disponible, il n’y a pas de quoi s’inquiéter », a dit le futur président juste après l’injection. « J’ai hâte de recevoir la seconde dose ! »

Cela va prendre du temps
Il a remercié « les scientifiques et les gens qui ont rendu cela possible », ainsi que « les travailleurs en première ligne ». « De vrais héros », a-t-il lancé, tout en rendant aussi hommage, une fois n’est pas coutume, à l’administration sortante de Donald Trump pour sa contribution dans la mise au point des vaccins. La future vice-présidente, Kamala Harris, sera, elle, vaccinée la semaine prochaine, avait dit vendredi l’équipe de transition.

Joe Biden a aussi prévenu que les premières vaccinations n’étaient « qu’un début ». « Cela va prendre du temps », et « entre-temps, je ne veux pas jouer les rabat-joie, mais j’espère que les gens vont écouter les experts », a-t-il ajouté, appelant une fois de plus à porter un masque et à pratiquer la distanciation physique pendant la période des fêtes de fin d’année. « Et si vous n’avez pas besoin de voyager, ne voyagez pas », a-t-il martelé. Joe Biden devrait recevoir d’ici son investiture la seconde dose du vaccin nécessaire pour octroyer l’immunité. Le vice-président sortant Mike Pence a été vacciné vendredi, également en public, ainsi que plusieurs hauts dirigeants du Congrès américain.

Fact Checking News avec Le Point

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page