ActualitésEconomie
A la Une

Économie : L’euro plonge encore et atteint son plus bas niveau face au dollar

L’euro a de nouveau plongé, ce lundi 22 août, atteignant son niveau le plus bas depuis 20 ans face au dollar. Cet affaiblissement de l’euro n’est pas sans conséquence pour les consommateurs et les entreprises, ont expliqué des économistes soulignant que certains produits devraient ainsi voir leurs prix augmenter sur le Vieux continent .

Le début de la semaine a été marquée, pour l’euro, par un passage sous la parité avec le dollar. La monnaie européenne est ainsi tombée jusqu’à 0,9901 dollar, nouveau plus bas depuis décembre 2002, avant de rebondir jusqu’à 1,0018 dollar.

Mais cet affaiblissement de l’euro n’est pas sans conséquence pour les consommateurs et les entreprises. Certains produits devraient ainsi voir leurs prix augmenter sur le Vieux continent : en effet, cette évolution va tirer vers le haut le coût des importations. «Le principal impact sera sur le pétrole, libellé en dollars», a indiqué Sylvain Bersinger, consultant économiste au sein d’Asterès, ce qui explique notamment que les prix à la pompe se maintiennent à un niveau élevé en France.

Selon des médias français, la monnaie européenne est descendue sous la barre de la parité avec le dollar, après une première fois en juillet. Une fluctuation liée à la crise énergétique et à une Fed offensive.

« La monnaie unique européenne n’avait jamais atteint un niveau aussi bas depuis 20 ans. Face au dollar, l’euro perdait 1,05% à 0,9932 dollar, ce lundi 22 août à 20h15, heure de Paris, descendant à nouveau sous la barre de la parité, après une première occurrence en juillet. Un nouveau plongeon lié à la crise énergétique majeure en Europe et aux mesures offensives de la banque centrale américaine, qui augmente ses taux pour tenter de juguler l’inflation ».

Par ailleurs, les spécialistes ont avancé pour dire que la fermeture annoncée, pour maintenance, du gazoduc Nord Stream 1, qui fournit l’essentiel du gaz russe à l’Europe, entre le 31 août et le 2 septembre, a encore accentué les craintes de pénurie sur le Vieux continent, et fait décoller les cours du gaz naturel en Europe.

FCN Haïti avec des sources concordantes

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page