Non classifié(e)

Dialogue politique: ELAN Démocratique désapprouve la proposition de médiation de l’église Catholique

Tous les yeux sont rivés sur le 7 Février 2021,date à laquelle ,selon le parti Politique Elan démocratique pour la majorité (EDEM) , le mandat du président Jovenel MOÏSE arrivera à terme .EDEM se range du côté des partis qui préconisent une transition de rupture .Mais le hic : plusieurs propositions de gestion d’un éventuel gouvernement provisoire sont sur la table. C’est en ce sens que le coordonnateur National de EDEM,l’ex- député de marigot Déus DERONNETH appelle au dialogue les diffèrents acteurs sous les auspices d’un groupe de médiateurs,en vue de présenter à la nation une proposition unique.

L’ancien représentant de Marigot à la chambre des députés se veut ferme.À son avis, l’église Catholique n’est pas en odeur de sainteté pour jouer le rôle de médiateur dans une éventuelle démarche visant à trouver un accord Politique à la vieille du 7 Février 2021.L’ex parlementaire revient sur rôle proactif qu’avait joué la conférence épiscopale d’Haiti ( CEH) dans la signature de l’accord d’El Rancho en 2014 qui,selon lui,était un échec. 

Toutefois , le dirigeant Politique se montre favorable à des discussions de nature à définir une proposition unique de gestion de l’après Jovenel MOÏSE. Mais ,le coordonnateur National de EDEM propose que ces pourparlers se déroulent sous la houlette d’un ensemble d’entités.

Par ailleurs ,Déus DERONNETH minimise la récente position de la communauté internationale, exprimée via le tweet de Michael G. Kozak, assistant du secrétaire d’État américain pour les affaires de l’hémisphère Ouest ainsi que le dernier communiqué du Core Group ,sur la situation politique en Haiti.

        Jean Allens Macajoux 

[email protected]

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page