ActualitésInternational
A la Une

Conflit russoukrenien: la Pologne confirme une frappe de « missile de fabrication russe, » son armée en alerte

Conflit russoukrenien: la Pologne confirme une frappe de "missile de fabrication russe," son armée en alerte

Le président polonais Andrzej Duda a déclaré dans la nuit de mardi à mercredi que son pays n’avait pas encore de « preuve univoque » sur l’auteur du lancement de missile qui a tué deux personnes dans le sud-est de la Pologne.

« En ce moment, nous n’avons aucune preuve univoque sur qui a lancé ce missile. Une enquête est en cours. Il était très probablement de fabrication russe », a déclaré le chef de l’État aux journalistes à Varsovie.

Andrzej Duda a estimé en même temps qu’il s’agissait d’un incident « isolé ». « Rien n’indique que d’autres (incidents semblables, NDLR) suivront », a-t-il dit.

Cette déclaration intervient peu après celle du ministère des Affaires étrangères confirmant qu' »à 15 h 40 (14 h 40 GMT), dans le village de Przewodów (…), est tombé un projectile de fabrication russe ». Dans un communiqué, le ministère a aussi annoncé avoir convoqué et reçu l’ambassadeur de Russie pour « des explications détaillées ». Aucun détail de cette rencontre, qui s’est terminée « avant minuit », n’a été divulgué.

Andrzej Duda, qui venait de tenir une série d’entretiens avec de plus hauts responsables des pays de l’Otan, a signalé que son pays s’apprêtait à demander l’application de l’Article 4 du Traité de Washington. « Il est très probable que mercredi l’ambassadeur de Pologne près l’Otan demandera le recours à l’Article 4 », a-t-il indiqué. L’article 4 du traité fondateur de l’Otan prévoit des consultations entre Alliés lorsqu’un d’entre eux estime que son « intégrité territoriale » ou sa « sécurité » sont menacées.

Selon Andrzej Duda, Joe Biden a promis « un soutien sous la forme d’experts américains pour aider à enquêter sur le site de cet incident tragique ».

Plusieurs pays alliés de la Pologne et membre de lOTAN expriment leur solidarité après cette annonce pour donner une réponse adéquate à la Russie.

avec AFP, Reuters et France24

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page