Societe
A la Une

Cité-Soleil : Malgré des contradictions, ministère pasteur Enock au service de la population pour refaire l’image de la commune

Depuis le mois de Février 2006, le Ministère pasteur Enock s’investit à fond dans la commune de Cité-Soleil pour voir à quel niveau peut-il aider à changer la donne dans sa ville natale, qui depuis sa création fait face à un ensemble de problèmes majeurs vu la défaillance de l’Etat haïtien et les autorités locales, a confié le président du MPE, pasteur Jean Enock Joseph.

Située dans l’arrondissement de Port-au-Prince, Cité soleil est le plus grand bidonville d’Haïti. Selon des informations disponibles, la population de cette ville survit misérablement, dans des conditions d’hygiène déplorable et d’insécurité permanente. Conscient de la situation de précarité des habitants, depuis environ six (6) ans, pasteur Jean Enock Joseph par l’entremise de son ministère se lance dans une lutte sans merci, dans l’idée de voler au secours de la population soléenne notamment la jeunesse de la cité, souffrant tous les maux, tant sur le plan sécuritaire, économique que sanitaire.

Sur le plan social, plusieurs projets ont été mis en place pour doter les jeunes de Cité-Soleil de solides formations. Programme de formation académique, bourse d’excellence universitaire sont parmi des programmes mis à la disposition des jeunes pouvant les aider à décrocher une profession universitaire ou manuelle.

Cependant, dans la note publiée récemment, le Ministère pasteur Enock se dit très déçu du comportement des élus de la commune de Cité-Soleil, qui d’après lui, n’ont rien fait pour sortir la commune dans ce marasme où l’insécurité, la pauvreté et la misère règnent en maître durant ces derniers 48 mois. Pourtant, dans l’année 2015, il avait demandé à la population de voter le projet « Diferans », prôné par le cartel élu à la tête de la commune.

Sept ans plus tard, l’homme spirituel a vu que le choix du cartel n’était pas le meilleur, vu la manière dont le cartel a géré la Cité. « Je me suis trompé de toute ma bonne foi », a déclaré pasteur Jean Enock Joseph, tout en s’excusant auprès de toute la population de sa commune, les bénéficiaires du MPE et AMOJ.

Cité-Soleil : Malgré des contradictions, ministère pasteur Enock au service de la population pour refaire l'image de la commune
Pasteur Jean Enock Joseph, en compagnie de la population et des membres du cartel de la mairie de Cité-Soleil lors des élections de 20215.

Pour corriger son cahier, le numéro 1 du MPE a lancé un appel aux 2 502 électeurs du cartel Diferans, qui veulent apprendre un métier où bénéficier une bourse d’étude universitaire à se faire inscrire. « N ap kontinye bagay toutan gen Yon souf k ap bat nan komin Site Soley. N ap chanje strateji men nou p ap kampe nan bagay pou chanje lavi moun lakay nou. Site Solèy pa dwe mouri, moun Site Solèy pa mouch, yo gen dwa pou yo viv tankou tout moun », a martelé pasteur Enock, le leader de l’excellence académique.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page