ActualitésInsécurité
A la Une

Attaque armée à Carrefour-feuilles : Abelson Gros-Nègre appelle le haut commandement de la PNH à agir de toute urgence pour éviter le pire

Depuis hier jeudi, les citoyens vivant à Carrefour feuilles connaissent un moment de cauchemar à cause de l’irruption de la bande à « Ti Lapli » dans la zone. Tout au long de la journée du 10 novembre pour arriver à ce vendredi 11 novembre, des rafales d’armes automatiques ont été entendues. Selon des riverains, beaucoup de maisons ont été attaquées, incendiées et pillées par les malfrats.

Face à cette situation tendue depuis hier là-bas, des habitants sont obligés de fuir leurs maisons pour sauver leurs vies. Cependant, les informations collectées auprès d’un habitant de la zone, révèlent que jusqu’à la rédaction de cet article, le gang de Ti-Lapli continuent de faire leur loi, et les tirs d’armes automatiques s’intensifient.

Selon un bilan partiel, au moins six membres de la population civile ont été tués et plusieurs autres sont sortis blessés. À part de pertes en vies humaines enregistrées, une dizaine de maisons ont ete déjà incendiées, a témoigné cet habitant.

Inquiet pour la vie des habitants, Abelson Gros-Nègre, un ancien policier compétent, qui habite à Carrefour-feuilles, élève sa voix pour demander aux autorités policières d’agir en urgence pour contrecarrer les actions des gangs dans cette localité, réputée de violence sous le règne du chef de Gang Tije, tué depuis plus deux ans ».

Selon l’ancien porte-parole de la SPNH, le chef de la police doit renforcer en effectif et en équipement le sous-commissariat de « Savann pistach » pour aider les policiers affectés à ce poste de combattre les bandits armés qui souhaitent prendre le contrôle de la zone pour commettre leurs actions criminelles sur la communauté.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page